17 octobre 1961 : mémoire en cases

Le 18 octobre 2011, par Les influences.fr

Pour Les Influences, le journaliste enquêteur Albert Drandov et le dessinateur Alberto Jiménez propose une BD de 9 pages sur les évènements du 17 octobre 1961.

#17 octobre 1961 #Albert Drandov #Alberto Jiménez Alburquerque #El Bendir #Guerre d’Algérie

Après son "Amiante, Chroniques d’un crime social" et "La Bombe" (Delcourt), enquête sur les essais militaires au Sahara et à Tahiti, un récit autour des événements tragiques et mal connus du 17 octobre 1961.
Albert Drandov, journaliste et enquêteur expérimenté pour ce qui concerne les sujets sociaux et environnementaux, est passé depuis quelques années du journalisme écrit au journalisme dessiné. Si ce média original a du mal à passer chez les professionnels de l’information, Drandov croit dur comme fer à son efficacité et sa simplicité.

"Il m’a raconté avec beaucoup de détails et de sensibilité ce qu’il avait ressenti comme gamin lorsque son père l’a emmené à la manifestation du 17 octobre. Et ses peurs d’enfant lorsque la police à tiré dans la foule."

On pourra juger sur pièces avec cette info-bédé consacrée à un épisode de la Guerre d’Algérie. Après tout, n’est-ce pas Meurtres pour mémoire, un polar de Didier Daeninckx, publié en 1984 qui a réveillé la mémoire de cette séquence tragique ? Après "avoir fait l’éponge", s’imbibant des travaux d’historiens et de chercheurs comme Jean-Luc Einaudi, Benjamin Stora ou encore Jim House et Neil MacMaster, le journaliste a repris un témoignage écrit de Khaled Benaïssa et rencontré l’intéressé. "Il m’a raconté avec beaucoup de détails et de sensibilité ce qu’il avait ressenti comme gamin lorsque son père l’a emmené à la manifestation du 17 octobre. Et ses peurs d’enfant lorsque la police à tiré dans la foule. C’est ce qui m’a donné envie de raconter cette histoire à travers le regard d’un enfant." explique Albert Drandov.

Le bédéaste Alberto Jiménez Alburquerque lui n’a pas que noirci des cases de comics tout petit. A ses études pour dessiner la BD, il a conjugué des études de philologie anglaise à la UAM, université de Madrid. Ses premiers travaux de bandes dessinées ont été consacrés par les éditions Paquet, avec une trilogie fantastique, Les Fugitifs de l’ombre. Il a par la suite collaboré avec les Editions Soleil, se lançant sur plusieurs séries d’héroïc-fantasy. Depuis 2009, il collabore avec Albert Drandov sur des BD-enquêtes, telles que celle du 17 octobre 1961. Du fantastique à la réalité dure parfois comme un cauchemar, Alburqueque fait travailler son imagination pour saisir des éclats de vérité.

PDF - 3.3 Mo
La cagoule


Repères :

Sur notre site, lire également les polémiques autour du cinquantenaire du 17 octobre 1961 (17 octobre 2011)
www.lesinfluences.fr/Sous-le-pont-de-Neuilly-coule-la.html


le 26 novembre 2011

Je vous signale la nouvelle édition de l’ouvrage : " Les ratonnades d’octobre". Par Michel Levine
Editions Jean-Claude Gawsewitch 2011.

En octobre 1961. A Paris, en pleine guerre d’Algérie, Maurice Papon, préfet de police et chef de la répression, instaure un couvre-feu pour les Algériens, citoyens français de seconde zone : chasse au faciès, interpellations systématiques, bouclages de quartiers, etc. Les conditions de vie deviennent infernales pour des milliers d’hommes et de femmes.
En protestation contre ces mesures qui rappellent l’occupation nazie, le F.L.N. organise le 17 octobre une manifestation pacifique. Aussitôt, Papon "chauffe ses troupes". La machine à tuer est en marche…On retrouvera des centaines de cadavres dans la Seine.
Le crime commis, c’est le grand silence de la part des autorités et des médias, un mutisme absolu qui durera longtemps. Pour la première fois, on dévoile ce qui était ignoré de l’historiographie officielle ou soigneusement refoulé. L’auteur s’est livré à une véritable enquête, interrogeant victimes, avocats, témoins.
Michel Levine revient sur cette période tragique de l’Histoire à l’occasion du 50e anniversaire des évènements d’octobre 1961.

Michel Levine est historien des Droits de l’Homme. Il a notamment publié chez Fayard Affaires non classées (Archives inédites de la Ligue des Droits de l’Homme).

- 17 octobre 61 : la mémoire en cases
Répondre a ce message

    le 26 novembre 2011

    Cette réédition me parait importante, car le livre avait pratiquement disparu de la circulation...


    Répondre a ce message


Poster un nouveau commentaire


Le Caoua des idees L'article du jour
Paradoxe, alors qu'une industrie s'inspirant de la nature est en train de se développer, le changement climatique et le saccage de la planète détruisent le plus grand gisement naturel d'idées. Lire l'article

ABONNEZ-VOUS, C’EST NOTRE TOURNÉE !

Le Caoua des idées est notre projet de quotidien numérique des idées, disponible par abonnement, que nous lancerons en mars 2019.

En attendant, abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : au fil des jours, vous bénéficierez en premium de nos contenus et découvrirez l’état d’esprit d’un beau projet éditorial.