Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

4 février 1992 : Hugo Chávez rate son coup

samedi 4 février 2012

Tags : Hugo Chavez

Le 4 février 1992, l’ex lieutenant-colonel Hugo Chávez, dirigeant le MBR-200 (pour Movimiento Bolivariano Revolucionario et 200, pour la création de ce parti en 1983, lors du 200ème anniversaire de la naissance du Libertardor Bolivar), tente et rate un coup d’Etat contre le président Carlos Andrés Pérez. Sous le nom de guerre "Opération Ezequiel Zamora", le putsch tournant en eau de boudin conduit Chavez en prison.

Durant son incarcération qui devait durer deux ans, Chávez trouve le moyen d’enregistrer une vidéo pour appeler de nouveau à l’insurrection. Le message diffusé sous les coups de 4 heures du matin dans la nuit du 26 au 27 novembre 1992, verra également cette tentative capoter.

Il lui faudra patienter jusqu’en 1998. Le leader de "la Révolution bolivarienne" s’installe alors pour longtemps à la tête de l’Etat, dans la foulée des élections présidentielles. Le rapport 60% des voix pour Chavez et 40% pour l’opposition vénézuelienne va être un schéma politique durable. Quant aux interventions télévisées du nouveau leader, elles allaient promette d’être fleuves et de saturer l’espace public. Une partie de la gauche française et de tout Le Monde Diplomatique vent debout trouveront dans ce néo-bolivariste, une précieuse vignette Panini de la gauche tropicale et le patron d’un laboratoire politique progressiste.


Repères :

Sur notre site, lire également, un portrait de la conseillère politique d’Hugo Chávez (2011) :
Le labo latino de la gauche


Poster un nouveau commentaire
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.