Albert Ogien

Chercheur de désobéissance

Le 6 décembre 2015

Beaucoup moins médiatique que son frère, le philosophe Ruwen Ogien, ce sociologue, directeur de recherches au CNRS qui dirige l’Institut Marcel Mauss (Ehess), n’en a pas moins une production foisonnante. Dans sa stricte discipline, Albert Ogien s’attache au développement d’une sociologie analytique, avec un travail théorique (ethnométhodologie, interactionnisme) et une réflexion méthodologique.

#dico #Ogien Albert

Beaucoup moins médiatique que son frère, le philosophe Ruwen Ogien, ce sociologue, directeur de recherches au CNRS qui dirige l’Institut Marcel Mauss (Ehess), n’en a pas moins une production foisonnante. Dans sa stricte discipline, Albert Ogien s’attache au développement d’une sociologie analytique, avec un travail théorique (ethnométhodologie, interactionnisme) et une réflexion méthodologique. Mais ces dernières années, ses travaux, après le phénomène gestionnaire dans la définition de l’action publique, ont porté sur la désobéissance civile. Son livre sur la question a même rencontré un petit succès, à la mesure de ces mouvements de protestation politique extra-institutionnelle en plein développement .... (Pour lire le reste de l’article)




Poster un nouveau commentaire