Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

Bookmark and Share

"Avoir moins peur de ce que l’on ignore"

mercredi 1er février 2012

Gilles Paris, romancier de la dépression

GIF" J’aurais envie de défendre l’idée d’avoir moins peur de ce que l’on ignore. Comme une carapace protectrice pour éviter de comprendre, de réfléchir et finalement de mieux accepter ce qui, au départ, nous met mal à l’aise ou nous indiffère. Je pense bien sûr à la dépression, une des maladies forte de notre époque. Après tout la France est championne en Europe de la consommation des antidépresseurs. Un sujet curieusement encore tabou, dérangeant, comme si celle ou celui qui en souffrait avait “baissé les bras”, une sorte de caprice, en somme. La dépression est comme un miroir devant lequel personne ne songe à s’admirer.

Trop peur, pas le temps. Pourtant on connait tous un ami, un voisin, un membre de sa famille, un collègue de bureau qui est passé par là, ou on a soit même approché de près cette maladie qui selon les médecins durent de 8 mois à plusieurs années. Une maladie qui fait le vide autour de soi. L’entourage proche, seul, veille comme un soldat trop fatigué, las de tant de négativité. Et pourtant, on s’en sort, seul au final, pour renaitre plus fort, tout en restant fragile. Fragile toute une vie. Mais cette fragilité reste comme une fenêtre ouverte sur les autres et le monde autour de soi."

Idée 003-2012

JPEG - 19.2 ko
copyright Jean-Philippe Baltel

Repères :

Nouveau roman :
Au pays des Kangourous, de Gilles Paris, Don Quichotte. (Parution : le 19 janvier 2012)


Poster un nouveau commentaire
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.