Bernard Guetta quitte son ministère de 8h17

Le 1er juillet 2018, par Les influences.fr

Après 27 années de chroniques internationales sur France Inter, le journaliste a annoncé son départ.

Médias. Il y a quelques années et malgré ses succès d’audience, le chroniqueur Bernard Guetta avait senti le vent du boulet passer, appréhendant le départ forcé « pour faire place aux jeunes ». Son dernier essai publié en 2017, Dans l’ivresse de l’histoire (Flammarion), a été rédigé avec des accents testamentaires : « Je voudrais laisser un état des lieux à ceux qui nous succèdent, à ceux qui se cherchent une feuille de route dans le brouillard mondial et dont la vie sera infiniment moins facile et belle que la nôtre, celle des soixante-huitards. » Finalement, c’est lui qui a annoncé le 28 juin, qu’il interrompait Géopolitique, son rendez-vous international de 8h17 sur France Inter.
Sur le site de la station, Laurence Bloch, Directrice générale, lui rend un charmant hommage : « Tous les matins il nous a donné à penser et plus que cela. Il nous a fait comprendre que nous étions tous citoyens du monde et qu’à ce titre nous étions comptables de ce qui lui advenait ».

Bernard Guetta quitte France Inter et entreprend un tour du monde journalistique.

Après « 6 000 moments d’intelligence et de cœur » comme dit encore Laurence Bloch, Bernard Guetta, 67 ans, retrouve les joies de l’écriture journalistique, et aurait passé contrat avec Flammarion pour une ambition de quinze livres. L’ancien journaliste du Nouvel Observateur, puis du Monde (correspondant à Vienne, Varsovie, Washington et Moscou - mais aussi candidat malheureux à la direction en 1991), lauréat 1981 du prix Albert-Londres, envisage une immersion dans une quinzaine de pays pour mieux documenter ce début de siècle à la géopolitique tourmentée.
Qui va désormais parler affaires internationales aux 2 millions d’auditeurs de ce rendez-vous ? Gageons que la ou le prétendant sera différent du style Guetta, celui d’un éditorialiste qui défendit souvent, et avec ardeur, son point de vue pro-européen.




Poster un nouveau commentaire