Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

Christophe Guilluy voit la France du très haut

mardi 9 août 2016

Le géographe s’intéresse aux riches sous le quinquennat de François Hollande.

Société. Le nouvel essai de Christophe Guilluy, La France d’en haut (19 €) sort le 31 août chez Flammarion, et peut d’ores et déjà être retenu comme l’un des ouvrages politiques majeurs de la rentrée qui coïncide avec la primaire à droite et la bataille des gauches à l’oeuvre.

Dans cette étude critique, cartes à l’appui, le géographe des fractures françaises et de la France périphérique examine de plus près la situation et la répartition des "classes dominantes" sous le quinquennat de François Hollande. Verdict : ils captent l’essentiel des bienfaits de la mondialisation. Comment ? En imposant un modèle inégalitaire et en exerçant une visibilité médiatique permanente et un rouleau-compresseur culturel et moralisateur au nom des "valeurs" qui rend totalement invisible l’existence des "classes populaires".

Ils captent l’essentiel des bienfaits de la mondialisation et font la morale anti-FN aux autres.

Ainsi, le discours anti-Front national ne serait qu’une arme rhétorique pour cette fraction de la population, un prétexte excluant et humiliant un peu plus les "petits blancs" de la France périphérique.
Intellectuel controversé, et même violemment dénié par certains autant par son pedigree universitaire (il travaille à son compte et non dans une institution) que pour sa construction politique "souverainiste", Christophe Guilluy voit pourtant ses travaux être sollicités sans chipoter par les hauts responsables de la droite comme de la gauche. Son premier ouvrage Fractures françaises avait été l’un des livres de chevet des prétendants à l’Élysée.

- De 2009 à 2012, Christophe Guilluy a tenu un blog sur notre site, décrivant sa conception du séparatisme français.

-  Portrait : ©Claude Germerie pour Les Influences.


Poster un nouveau commentaire
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.