Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

Bookmark and Share

Consensus

vendredi 24 avril 2015, par Antoine Vaguet

Traçabilité : « Je suis Charlie ». Des dangers de la société consensuelle et de la réhabilitation du dissensus

La foule sentimentale tangue, légèrement hébétée, elle s’est réveillée le 7 janvier 2015. Malaise dans la société et apparition de l’Innommable qui fait l’Evènement – toujours extraordinairement singulier et individué comme l’écrivait Gilles Deleuze. La société civile, les instances médiatiques, les hommes politiques vont, d’un seul corps, mettre des mots sur l’attentat de Charlie Hebdo et le désigner en une phrase métonymique « Je suis Charlie ». A la fois slogan publicitaire, symbole militant et manifestation de soutien, la formule se viralise comme une trainée de poudre dans les rues et sur les réseaux sociaux.
La fabrique du consensus républicain est en marche et nul n’irait d’ailleurs se plaindre de cet habitus démocratique ô combien nécessaire pour maintenir nos sociétés, le vivre ensemble, la cohésion nationale. Que peut-on reprocher au consensus ? Qui n’est pas sensible à l’unité, l’union ? Personne ou presque cela va de soi. Pourtant le consensus peut prendre une autre figure, celle de la pensée .... (Pour lire le reste de l’article, Panorama des idées n°2)


Poster un nouveau commentaire

idees numero 1

La revue papier.
Soutenez-nous, commandez-le
à votre libraire, faites-le connaître,
ou abonnez-vous en cliquant ici.

Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.