Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

Conte chinois : DALeast et la bombe magique

mardi 8 décembre 2015, par Jean-Luc Hinsinger

“DALeast is currently a human being.” Six mots, en ouverture de son site internet, condensent le CV de l’artiste DALeast.

JPEG - 139 ko
5 décembre 2015, ouverture de la semaine de l’Asie à Drouot. Performance pour Digard Auction. © JLH

De son identité officielle, de son histoire, nous n’en saurons guère plus sinon qu’il est né à Wuhan (Chine) en 1984. Dès son plus jeune âge, des idées plein la tête, il chuchote à l’oreille de sa mère, son rêve d’être artiste, de jongler avec les crayons de couleur et les pinceaux, de jouer à la marelle avec les fuseaux horaires. L’histoire est belle puisqu’elle se concrétisera au-delà de toute espérance.

Etudiant aux Beaux-Arts en section sculpture, il sera déçu par le côté trop conventionnel de son enseignement et trouvera un terrain d’action bien plus excitant dans l’art urbain. Ses premières interventions en tant que graffeur seront signées DAL. Puis une nouvelle signature “DALeast” accompagnera l’élargissement de sa palette créative.
Les associations au patronyme fleuriront au fil des pérégrinations. Dal comme le plat traditionnel indien dont l’artiste raffole ; East : pas besoin de faire un dessin ; le "dal" italien évoquant une provenance, dal east peut s’interpréter par d"’origine asiatique”.

JPEG - 77.5 ko
Gaiad, Lodz (Pologne), 2014 © DALeast

Les murs n’opposent pas de résistance à DALest et à ses partenaires du crew MCG, plus du fait de l’indifférence des autorités que de leur tolérance. Jusqu’à ce matin d’été 2008, où sur le coup des 5 h, il se retrouve dans de sales draps, arrêté par une escouade militaire et policière venue mettre fin à l’activité de présumés terroristes et de leurs explosives activités quelques jours avant l’ouverture des jeux Olympiques… Par bonheur, le malentendu se dissipe rapidement !

JPEG - 814 ko
Measure the Immeasurableness, Boras (Suède), 2015 - © DALeast

Cette même année, lors d’un festival d’art urbain en Chine, il fait la connaissance de l’artiste sud-africaine Faith47. Créativité, humanisme, spiritualité les rapprochent … Zàijiàn Beijing, good morning Cape Town.
DALeast change de continent, s’adapte à une nouvelle vie, une nature et une culture différentes. Il multiplie les voyages aux quatre coins de la planète avec une pointe de mal du pays en indéfectible compagne !
Festivals, performances, commandes, expositions personnelles s’enchaînent : Delhi, Perth (Australie), Tahiti, Copenhague, Boras (Suède), Lodz, San Francisco, New York, Rabat et… Paris à deux reprises* pour cette seule année 2015 !

JPEG - 977.8 ko
Inertance W, Perth (Australie), 2015 - © DALeast

DALeast, c’est une déflagration esthétique par sa profondeur dans l’espace et sa parfaite sensation de mouvement. Une profusion de zestes métalliques, rubans noirs, gris, blancs, réalisés à la bombe aérosol, donnent relief, légèreté et un impressionnant volume à ses personnages…

Êtres humains, animaux sauvages, il envisage le monde du vivant comme un tout, un indissociable ensemble en quête d’harmonie et de liberté empreint de confucianisme.

JPEG - 173.3 ko
Laten Photon VII, 150x150 cm, 2014 © DALeast

Très prolifique, par de spectaculaires fresques murales, d’expressives peintures sur toile, ou d’intimistes encres sur papier, en free style plein vent ou corseté en galerie, le talent de DALeast fait rage !

http://www.daleast.com/


Repères :

* DALeast est l’un des artistes intervenus sur des pans du mur de Berlin pour l’exposition “Art Liberté - Du mur de Berlin au street art" qui s’est tenue sur le parvis de la gare de l’Est au printemps 2015.
http://www.art-liberte.com/

http://www.art-liberte.com/index.php/boutique


Poster un nouveau commentaire
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.