Influences Veille Microcosme Couveuse Culture 100% Bio Blogs&Opinions

Bookmark and Share

De nos taupes immergées en France

vendredi 28 septembre 2012, par Pascale Colisson

Tags : Le Monde , Médias

Qu’est ce que la société française ? Comme leurs confrères américains de Time, des journalistes du Monde ont pratiqué la technique de l’immersion durant un an afin de retirer quelques matériaux sensibles de la France 2012

JPEG - 20.3 ko

Médias. A l’occasion de la mise en ligne d’un webdocumentaire et de la parution de l’ouvrage associé, « Une année (formidable !) en France », le quotidien Le Monde est revenu dans une conférence sur cette année d’enquêtes dans huit villes ou villages français et a raconté d’autres initiatives de journalisme en immersion.

A l’écran, un casque estampillé CGT, porté par une main rugueuse. En voix off, Marcel Maurice, sidérurgiste à la retraite à Dunkerque. « C’était mon casque, il m’appartenait, il m’appartient toujours. J’ai aimé mon métier. Tout le monde était la main dans la main. Y avait du boulot pour tout le monde. Avant, c’était les bras ; maintenant, c’est les grues. »
Cette voix, qui accompagne les images d’usines aux cheminées fumantes, n’est que l’écho d’une des nombreuses tranches de vie mises en sons et images dans un webdocumentaire réalisé par des journalistes et photographes du Monde. L’aboutissement, avec la parution de l’ouvrage «  Une année formidable ! en France  » (éd. des Arènes), d’un long travail de terrain menée dans le cadre de la présidentielle 2012. Pendant un an, Le Monde a envoyé huit reporters blogueurs prendre le pouls de huit communes et quartiers de France. Pour parler de ces petits riens qui font le quotidien des Français et dessinert le visage d’un pays entre les lignes, dans des lieux aussi différents que Saint-Pierre-des-Corps, Avallon, La Courneuve, Mézères, Dunkerque, Sceaux, Sucy-en-Brie ou Montpellier. « L’idée était de donner la parole à ceux qui pensent que leur vie est sans intérêt », explique ainsi Antonin Sabot, l’un des photographes du Monde.

Quand Time s’immerge dans la crise à Detroit

Si le journalisme d’immersion se fait de plus en plus rare, car il exige beaucoup de temps et de moyens, des expériences et initiatives intéressantes ont fleuri ces dernières années. Certaines d’entre elles ont ainsi été racontées par leurs initiateurs au cours de la conférence donnée par Le Monde pour présenter son projet. Aux Etats-Unis, le groupe Time a ainsi immergé une équipe de journalistes pendant un an à Detroit, pour témoigner de l’impact de la crise et de la désindustrialisation sur une ville oubliée des Américains, qui compta 2 millions d’habitants contre 700 000 aujourd’hui. Time décide de mettre le paquet et achète une maison dans un quartier désaffectée avec l’idée de l’ouvrir aux habitants pour en faire un lieu d’expression, de prise de parole et de témoignages. Jusqu’à devenir victime de son succès. « Vingt-cinq journalistes étaient sur le projet et la maison a vu passer une centaine de personnes, mais nous avons été débordés et avons dû fermer les portes à la population  », explique Steven Gray, chef du bureau de Time Magazine à Detroit et coordinateur de l’opération. Une démarche qui aura néanmoins permis la publication de nombreux reportages sur la réalité quotidienne d’une population laissée à l’abandon.

Le Bondy blog, des journalistes suisses et des habitants de la banlieue

Mais l’initiative du Time a trouvé ses limites en fermant ses portes aux habitants. Ce qui n’est pas le cas du Bondy blog, dont la raison d’être repose sur une collaboration, voire une co-production entre des jeunes du quartier et des journalistes professionnels. Ce blog est né de l’initiative de journalistes suisses, venus en France au moment des émeutes survenues dans les banlieues en 2005, pour tenter de comprendre les raisons de la colère. Et pour comprendre, la meilleure façon était de s’immerger dans un des quartiers concernés. Ils se sont donc installés dans un petit local, ont lancé un blog qu’ils ont alimenté trois mois. A l’heure du départ, ils ont alors eu l’idée de transmettre cet outil aux jeunes de Bondy afin qu’ils témoignent de « leur » réalité. Aujourd’hui, le blog est alimenté par une trentaine de jeunes, encadrés et formés par des journalistes professionnels, ayant la possibilité de bénéficier d’un accompagnement pour préparer l’entrée en école de journalisme. «  Ce blog a permis de donner la parole à ceux qui sont toujours considérés médiatiquement comme objets de polémique mais n’ont pas droit de cité, explique Nordine Nabili, rédacteur en chef du Bondy blog. Ce qui n’en fait pas pour autant un syndicat des meurtris. Nous fonctionnons comme une vraie rédaction, en choisissant et traitant les sujets de façon professionnelle. Mais là où le journalisme classique ne donne à voir que des articles police-justice, le Bondy blog reflète une autre réalité de ces quartiers. »

Des expériences qui intéressent particulièrement… les journalistes, lesquels sont souvent les premiers à surfer sur le Bondy blog. De même, Steven Gray avoue que l’équipe de Detroit a fait l’objet de nombreux témoignages de la part de ses confrères. Nostalgie d’une époque dont on a le sentiment qu’elle était plus en phase avec le terrain ? Envie de retrouver ce que certains pensent être l’essence du journalisme ? « Il n’y a pas de formule magique en journalisme, réfute Serge Michel, l’un des journalistes suisses qui initièrent le Bondy blog, aujourd’hui directeur adjoint des rédactions du Monde. Le journalisme d’immersion n’est pas la meilleure façon d’exercer ce métier. Il en est une des facettes.  » Une facette qui prend son temps, luxe rare dans la course à l’actualité. «  L’immersion permet de s’intéresser à un quotidien que l’on a oublié, loin de la pression médiatique, conclut Frédéric Potet, un des reporters-blogueurs du Monde. Notre matière, c’est la banalité et de cette matière, on extrait des histoires, des marqueurs qui racontent la société d’aujourd’hui.  »


Repères :

le 2 octobre 2012 : De nos taupes immergées en France

’immergées" ?... "enfouies" : une taupe immergée se noie.


Répondre a ce message
Poster un nouveau commentaire
Don Quichotte de Wozniak
En librairie

Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2014 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.