« Destin Français » : le plagiat d’Éric Zemmour

Le 13 octobre 2018, par Philippe Lecardonnel

Numéro Un des ventes d’essais dans la France de 2018, son « Destin Français » renvoie à un opuscule du même titre et signé Jacques Doriot.

#Politique

Polémique. FAUT-IL CHRONIQUER UN TEL LIVRE, au risque de remettre une pièce dans la machine, ce qu’attend l’auteur avec gourmandise ? Faut-il même le lire ? La déontologie le voudrait. On sait pourtant ce qu’il recèle : l’Histoire de France revue et corrigée à l’aune du du nationalisme et de l’identitarisme chers à l’ego zémmourien. Une visite guidée de notre glorieux passé : reconstitution ripolinée, emphatique et fabriquée comme Viollet-le-Duc restaura le médiéval pour les bourgeois du XIXème. Une geste mettant en scène une cohorte de grands rois au service d’une grande nation souveraine, fille aînée de l’église, etc, etc…
Mais, s’il est une chose remarquable dans son pensum (570 pages !, sa graphomanie compulsive venant compléter sa logorrhée médiatique), c’est son titre : « Destin Français ».

Cela ne vous dit rien ? À vous, peut-être pas ; mais à Éric Zemmour, historien-sismographe auquel pas un tressaillement de la nation ne saurait échapper, je ne peux le croire. Ce fut, en 1944, aux imprimeries du PPF, le titre d’un ouvrage qui reprenait le discours que Jacques Doriot prononça le 8 août 1943 au Vél’ d’Hiv’ (ça ne s’invente pas !) ; livre intitulé : « Le Destin Français ».

Pour mémoire, ce sinistre personnage, homme politique et journaliste français, s’illustra particulièrement sous le régime de Vichy. Membre influent du Parti communiste, il en est exclu en 1934 par Maurice Thorez. Deux ans plus tard, il fonde le Parti Populaire Français (PPF), et se pose comme l’adversaire du Front populaire. Une fois la France occupée, Doriot, partisan radical de la collaboration, crée la Légion des volontaires français contre le bolchévisme (LVF) et finira par combattre sur le front de l’Est, sous uniforme allemand, avec le grade de lieutenant de la Waffen-SS.
Que dit-il, à la tribune du Vél’ d’Hiv’, à ses 2 000 partisans réunis ce 8 août 1943 lors du dernier discours qu’il prononce sur le sol français ? Sa ligne politique est simple : il faut soutenir Hitler qui a lancé la Wehrmacht contre les Russes, au besoin les armes à la main ! Extraits : « Les combattants de la LVF savent bien que si le 22 juin (dernier), Hitler n’avait pas pris l’audacieuse décision de devancer l’ennemi commun, rien n’aurait pu l’arrêter. Ce coup d’arrêt génial a sauvé l’Europe.  » (…) « La France vit aujourd’hui dans l’attente béate de la victoire américaine. (…) Je vous ai dit que le Front populaire, c’était la guerre ; que la guerre, c’était la défaite ; que l’attentisme, c’était la fin de l’Empire. Je vous dis aujourd’hui qu’appuyer les Anglo-Américains, c’est ouvrir la porte au bolchévisme. » Et enfin : « Le Peuple français attend d’être guidé vers son destin d’une main ferme. Les Gardes françaises PPF le feront. »

En effet, défilèrent ce jour-là, sur les Champs-Elysées, 12 « bataillons » en grand uniforme, drapeau tricolore en tête, devant Doriot, debout dans sa voiture découverte. Hormis quelques rares badauds, les invités officiels, des officiers des troupes d’occupation pour la plupart, les saluèrent, le bras levé.

JPEG - 12.8 ko
Éric Zemmour, Destin Français, Albin Michel, 570 p., 24,50 €. Publication : septembre 2018.

En provocateur professionnel, Éric Zemmour sait que plaider cela suffira à lui assurer le soutien des déclassés et de ceux qui croient ou qui redoutent de l’être ainsi que la hargne et l’indignation des bobos-bien-pensants qui feront beaucoup pour sa notoriété.

Jacques Doriot, qui jouait gros aux yeux des Allemands, va jusqu’à pousser ses troupes à s’engager sous l’uniforme nazi. (Selon les historiens, 20 % des SS de la division Charlemagne appartenaient au PPF.) Jusqu’au bout, Doriot crut en la victoire de l’Allemagne. Le 13 juin 1944, une semaine après le Débarquement, il plaide auprès d’Abetz, l’ambassadeur d’Allemagne à Paris, pour que les membres de la LVF et de la Waffen-SS soient rapatriés en Normandie « pour défendre leur pays contre la menace intérieure et extérieure » (autrement dit, les communistes, les FFI et les G.I.).

Devant le refus allemand, il crée le « Commissariat général du parti pour la Normandie » dont le but est de combattre les activités de la Résistance au-delà de la ligne de front et d’organiser des sabotages sur les arrières des troupes alliées. Deux cents jeunes des JPF, âgés de 16 à 18 ans, seront enrôlés pour combattre aux côtés de la Wehrmacht. Le 20 juillet, Hitler échappe à un attentat à son quartier général du Wolfsschanze. Doriot lui envoie un message de félicitations ! Enfin, réfugié en Allemagne, alors que Pétain est « retenu » à Sigmaringen, il intrigue, en vain, auprès de Joseph Bürckel, gauleiter du Palatinat et de l’ex-Lorraine annexée, pour être nommé chef du gouvernement français.

Que nous dit Eric Zemmour, aujourd’hui ? Pour paraphraser Doriot : « Le multiculturalisme, c’est la guerre ; la guerre, c’est la défaite ; la défaite, c’est la fin de la France et l’attentisme, c’est la dissolution de la nation. »

En provocateur professionnel, il sait que plaider cela suffira à lui assurer le soutien des déclassés et de ceux qui croient ou qui redoutent de l’être ainsi que la hargne et l’indignation des bobos-bien-pensants qui feront beaucoup pour sa notoriété. C’est là son point Godwin. Ce qu’il a fort bien résumé dans le bandeau de son livre : « L’Histoire se venge ». CQFD.




Poster un nouveau commentaire


Le Caoua des idees L'article du jour
L’idée en tête. Le croyant radical moderne se conforme parfaitement à l’organisation contemporaine du travail : individualiste, isolé et numérique. Lire l'article

ABONNEZ-VOUS, C’EST NOTRE TOURNÉE !

Le Caoua des idées est notre projet de quotidien numérique des idées, disponible par abonnement, que nous lancerons en mars 2019.

En attendant, abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : au fil des jours, vous bénéficierez en premium de nos contenus et découvrirez l’état d’esprit d’un beau projet éditorial.