Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

Dimanche 7 juin 2009 : la victoire de Dany Sarkozy

Enfin, on va pouvoir être libéral (sans le dire).

dimanche 14 juin 2009, par Christophe Guilluy

JPEG - 11.5 ko
Christophe Guilluy

Dimanche 7 juin 2009, élections européennes. On notera qu’après avoir versé quelques larmes sur le taux d’abstention ( et à l’exception des militants de la rue de Solférino), la soirée était plutôt joyeuse, légère… à droite comme à gauche . Un spectacle un peu gênant à un moment où l’on annonce une remonté historiquement massive du chômage : les victimes de la mondialisation libérale assistant à la fête des tenants (de gauche et de droite) de la mondialisation libérale (Dany Sarkozy)…. L’indécence étant atteint quand les commentateurs ont expliqué qu’on pouvait être écolo même en temps de crise…. La figure cool de l’écolo-chômeur venait de naître !

Dimanche soir « la Droite sans le Peuple » (n’oublions pas que si les couches populaires ont abandonné la gauche, elles ne se sont pas non plus déplacées pour soutenir Sarkozy) et « la Gauche sans le Peuple » ont fêté l’avènement d’une nouvelle société plus intelligente, plus écolo, et moins ringarde, et toujours libérale...
L’avènement de la gauche « bobo-ecolo –métropolitaine » illustre comme un « effondrement final » , un divorce définitif de la gauche et des milieux populaires …désormais, le peuple de gauche se résumera aux bobos, aux fonctionnaires et , par intermittence, aux banlieues . c’est à dire à la sociologie des grandes villes riches et mondialisées. C’est structurel , irréversible…. La question sociale est donc enfin enterrée. Je crois bien que pour certains , à gauche, c’est « comme un soulagement » ….

À lire Libé/Joffrin fêtant « Dany » comme un demi-Dieu, on pouvait le sentir ce soulagement de la gauche bobo (et caviar) qui ne fait que catéchiser la question sociale sans du tout y croire depuis vingt-cinq ans. « Libé »libéré ! Libéré par un « moderne » qui projette la gauche dans le XXIe siècle, en la libérant du XIXe siècle et du Peuple…

D’ailleurs la joie avec laquelle les élites de gauche ont accueilli les résultats apparaît comme un aveu. Oui, la gauche en avait assez de parler de « social » qui ne paie plus électoralement.
Enfin, on va pouvoir être libéral (sans le dire). Libéral et libertaire. C’est parti dans les débats publics pour des années de questions cul cul sociétales que tour à tour la « droite moderne « (Sarko) ou « gauche moderne » (Dany) pourront se poser en se tenant la barbichette : au programme, « réchauffement, pas réchauffement », « diversité, pas diversité », « vélo ou bus »……

Le couronnement par la gauche de Dany Cohn-Bendit, c’est-à-dire du défenseur le plus actif du libéralisme et de la mondialisation heureuse sonne bien comme un abandon définitif des catégories populaires. Le 7 juin 2009 annonce le stade terminal de la « Gauche d’avant » mais l’avènement de la « Gauche d’après » libérée du Peuple, libérée de la question sociale.


Poster un nouveau commentaire
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.