Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama



Du Japon à l’Espagne, on réfléchit sur la guerre économique

lundi 14 janvier 2013, par Christian Harbulot

L’émergence d’une culture sur la bataille du savoir, nerf de la compétitivité

JPEG - 25.6 ko

Le magazine L’Expansion fait sa une sur 2013 comme l’année de la guerre économique. Ce titre accrocheur confirme en tout cas un certain nombre de signaux faibles. Plusieurs pays commencent sérieusement à s’intéresser à la question. Le Japon, pays qui est involontairement à l’origine du rapport Martre sur l’intelligence économique, effectue un retour aux sources. Jadis réputé pour ses méthodes d’expansion économique et son dispositif très innovant de collecte de l’information, le Japon a subi de plein fouet le coup d’arrêt des années 90. Cet effet cumulé de la réaction occidentale à la pugnacité commerciale nipponne et des carences de son système bancaire ne s’est pas limité à une stagnation de son économie.
Contrairement à ce qu’on aurait pu croire, le Japon s’est tassé sur lui-même et les personnes qui ont constitué l’ossature de sa politique industrielle conquérante ont quitté progressivement la scène du patriotisme économique local sans réussir à passer le témoin. La culture du secret qu’appliquaient les anciens depuis l’ère Meiji n’a pas facilité le transfert de savoir aux nouvelles générations. Cette rupture de cheminement de la connaissance a amené le principal groupe privé d’enseignement nippon à prendre contact avec l’Ecole de Guerre Economique. Son besoin est simple : recréer les maillons de la chaîne et diversifier les sources de savoir (en un mot ne pas se limiter au couper coller du discours américain sur le competitive intelligence). C’est à ce titre que nous allons publier en 2014 à Tokyo une étude en anglais sur la Chine qui sera rédigée par des experts français et japonais. Son originalité sera de traiter le sujet avec une grille de lecture qui mettra en relief les rapports de force géoéconomiques.

L’Espagne va mal mais n’oublie pas de penser. L’Institut Espagnol d’Études Stratégiques (IEEE) qui dépend du Ministère de la Défense ibérique a lancé la rédaction d’un ouvrage collectif sur la sécurité économique dans un monde global. Ils ont sollicité le directeur de l’EGE pour présenter une approche conceptuelle de la guerre économique dans un article de plusieurs dizaines de pages.
L’Italie, de son côté, n’est pas en reste. La revue Limes a publié en 2012 un numéro spécial dans lequel figure un article intitulé L’economia come arma. La création d’un centre de production de connaissances sur la guerre économique est devenue pour deux raisons : l’incapacité du monde universitaire à traiter du sujet et la demande d’expertise d’interlocuteurs institutionnels publics et privés de plusieurs pays étrangers.


Poster un nouveau commentaire

idees numero 1

La revue papier.
Soutenez-nous, commandez-le
à votre libraire, faites-le connaître,
ou abonnez-vous en cliquant ici.

Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.