Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama



Asli Erdogan énerve Erdogan

mardi 6 décembre 2016

La grande romancière turque vient d’être emprisonnée pour son soutien aux Kurdes et pour incitation au désordre.

Politique. Tout à sa sa grande purge d’août, Erdogan ne ménage pas le monde des lettres. Asli Erdogan, romancière qui compte dans la littérature turque contemporaine et est internationalement reconnue, a été arrêtée à son domicile dans la nuit du 16 au 17 août. Les termes sont ironiques : Erdogan Vs Erdogan (le patronyme est très courant), ou deux Turquie (au moins) qui s’affrontent.

Asli Erdogan (née en 1967 ), physicienne de formation, est considérée comme une intellectuelle engagée, membre de la rédaction du quotidien Özgün Güden, en pointe dans le soutien des revendications pro-kurdes. La 8ème cour criminelle d’Istanbul avait ordonné le 16 août, la fermeture et l’arrestation de ses collaborateurs." Méfiez vous des femmes fragiles ! Asli Erdogan ne l’est qu’en apparence et ce n’est pas demain qu’elle cessera de porter un regard critique sur le monde " a dit d’elle, Timour Muhidine, directeur de la collection “Lettres turques” chez Actes Sud. La maison d’édition a publié La Ville dont la cape est rouge (2003), Le Mandarin miraculeux (2006), Les Oiseaux de bois (2009) et Le Bâtiment de pierre (2013).

Erdogan Vs Erdogan (le patronyme est très courant), ou deux Turquie (au moins) qui s’affrontent.

Mise en garde à vue au Bureau de lutte contre le terrorisme de la Sécurité turque, puis transférée à l’hôpital, certainement à la suite d’un malaise indiquent ses proches, Asli Erdogan a été déférée au tribunal le 19 août sur la base de trois chefs d’accusation : "propagande en faveur d’une organisation terroriste", "appartenance à une organisation terroriste", "incitation au désordre".

40 000 signatures et une soirée spéciale pour sa libération

" À ce jour, Asli Erdogan a quitté la garde à vue et a été placée en détention dans la prison stambouliote pour femmes, Barkirköy", indiquait son éditeur français. Depuis, 50 000 personnes subissent la purgedu pouvoir. Asli Erdogan risque désormais la prison à vie pour des chefs d’accusation comme celui de "membre d’une organisation terroriste armée". En France et en Europe des voix se sont élevées pour demander sa libération. Une pétition a recueilli 40 000 signatures pour sa libération. Rien n’y fait.

Ce 12 décembre, un événement en soutien à la libération de la romancière se tiendra à Paris à la Maison de la Poésie.
Cette soirée parrainée par le Centre National des Livres sera animée par les éditeurs français et agents littéraires tels que Mine Aydoslu, Yiğit Bener, Timour Muhidine, Pierre Astier, Emmanuelle Collas, Françoise Nyssen, Selin Altiparmak et la participation d’écrivains.

Ses chroniques littéraires - qui lui ont valu d’être arrêtée – seront publiées par Actes Sud en janvier 2017 sous le titre Le silence même n’est plus à toi et lues ce soir à la Maison de la poésie. La lecture d’une sélection de ces textes sera assurée par Sophie Bourel.
L’ entrée est libre dans la limite des places disponibles.


Poster un nouveau commentaire

idees numero 1

La revue papier.
Soutenez-nous, commandez-le
à votre libraire, faites-le connaître,
ou abonnez-vous en cliquant ici.

Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.