Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama



Éric Gold te regarde, petit frontiste

mercredi 10 mai 2017, par Les influences.fr

Dans le petit village de Saint-Priest-Bramefant (Puy-de-Dôme), la parole forte d’un élu sur les réseaux sociaux a fait reculer les voix FN au second tour de la présidentielle.

Politique. Depuis quelques jours, l’intervention sur Internet de cet élu local fait du bruit dans tous les Landernau qui ont vu surgir et s’épanouir des votes Front national. Sa prise de parole a choqué beaucoup d’internautes et suscité une cacophonie d’insultes et de commentaires furieux : « Balance » , « Procédés vichystes » « Inversion victimaire » . Emblématique : « Vous êtes minable et êtes une honte pour la France. »

Éric Gold, 53 ans, ex-maire (radical de gauche) démissionnaire de Saint-Priest-Bramefant (moins de 900 âmes) depuis le début avril pour ne pas cumuler avec son nouveau mandat de président de communauté de communes a eu les yeux qui ont piqué lors du dépouillement du scrutin du premier tour de la présidentielle. Parce que le Front national a totalisé pour la première fois dans l’histoire de Saint-Priest, sa plus forte poussée de voix devançant tous les autres candidats, Éric Gold s’est exprimé tout cru auprès de ses concitoyens sur sa page Facebook dans l’entre deux tours.

« Je n’ai pas pour habitude de donner des consignes de vote la veille des scrutins. Pour tout vous dire, j’ai même des scrupules lorsque c’est moi qui me présente, alors…
Je vais juste dire deux ou trois mots en ayant une énorme pensée pour les 155 Saint-Priestois qui ont déposé dimanche dernier leur bulletin dans l’urne et ainsi aidé à peindre la tache au nord du département en brun foncé.
 »
Il regrette dans un long développement de ne pas avoir convaincu une majorité de ses anciens administrés de « bouder le populisme ambiant : Force est de constater que je n’ai pas été lu, pas été compris, bref que je n’ai pas réussi à faire partager la réflexion. D’autant plus que dimanche dernier, j’ai vu, écouté ou discuté avec un certain nombre de ces 155 Saint-Priestois. Je ne les blâme pas. D’abord parce que ça ne servirait à rien…Simplement rappeler que ce monde qui leur semble pourri n’est pas si rancunier… »

« À toi Olivia, qui mets en avant que les logements sont réservés aux “autres”, je te rappelle que tu habites un logement social à Saint-Priest… » Éric Gold

L’élu se lance ensuite dans une démonstration de cas de figures locaux et de contradictions flagrantes. Même si les prénoms des administrés ont été changés, chacune et chacun se sera reconnu.

« À toi, Pierrick, qui pense que l’on ne peut plus sortir tranquille, je veux simplement te rappeler que la dernière fois que quelqu’un s’est fait molester à Saint-Priest tu n’étais pas né… À toi Emile, qui pestes contre toutes ces aides sociales, je te rappelle que tu es celui qui a bénéficié des plus gros montants au titre de l’aide de la collectivité pour l’habitat et que ta mère perçoit l’APA… À toi Olivia, qui mets en avant que les logements sont réservés aux “autres”, je te rappelle que tu habites un logement social à Saint-Priest… À toi Thierry qui grognes car les gens roulent trop vite, rappelle-toi que tu viens juste, mais pour d’autres raisons, de retrouver ton permis de conduire… À toi Daniel, qui veut faire payer les fraudeurs, je te rappelle que bosser au black, ce n’est pas la règle… À toi Céline, qui trouve que les associations perçoivent trop d’argent public, tu pourrais au moins une fois, emmener l’équipe de ta fille en déplacement au lieu de la déposer systématiquement devant la salle de sports sans même saluer les encadrants... à toi, Marcel qui honoreras de ta présence, la cérémonie du 8 mai, pense à ceux qui dans les années sombres, ont fui la guerre comme d’autres le font aujourd’hui… À toi Jean-Luc, tu n’es pas un imbécile, t’es douanier… »
Au cas où certains seraient frustrés de ne pas avoir droit à leur citation, Éric Gold ironise : « Aux 143 autres, qui souhaitent une petite phrase avec leur prénom, je me tiens à leur disposition. »

Le 7 mai, le vote Macron a été d’une centaine de voix supérieure à celui de Marine Le Pen à Saint-Priest-Bramefant.


Poster un nouveau commentaire

idees numero 1

La revue papier.
Soutenez-nous, commandez-le
à votre libraire, faites-le connaître,
ou abonnez-vous en cliquant ici.

Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.