Gilles Gauthier : autobiographie du monde arabe

Le 19 mai 2018, par Sylvie Taussig

L’idée : quand l’autobiographie d’un diplomate, aujourd’hui conseiller de Jack Lang à l’IMA, devient le roman vrai, expert et politique du monde arabe moderne.

Gilles Gauthier, Entre deux rives, JC Lattès, 400 p. 22,50 euros, mai 2018.

Rendre compte de cette autobiographie c’est comme si le monde arabe lui-même était une personne, un personnage de roman fleuve et puissant.
Marquée par le monde arabe et placée dans le sillage des grands orientalistes (y compris dans la sexualité évoquée de façon implicite au début, puis affichée par la suite – amours homosexuelles), la vie de l’auteur méritait bien un roman échevelé mais vrai, témoignage précieux pour la compréhension d’une région du monde dont les tumultes, les violences et les impensés interrogent. Gilles Gauthier, ancien diplomate, aujourd’hui conseiller de Jack Lang à l’Institut du monde arabe, vivant entre deux mondes (Paris et l’Égypte) offre pour tous les pays dans lesquels il s’est rendu, un regard sur leur culture et leur politique, acéré et totalement amoureux. L’Algérie tout d’abord, celle des contradictions violentes de la politique française du temps de la colonisation et plus encore, celles qu’elle vit depuis son demi-siècle d’indépendance. Puis le Liban, la Syrie, le Yémen, l’Égypte, Baïhren...
Gilles Gauthier a débuté au titre de professeur. Un passeur de savoir. Ce qui ne n’alla pas sans impasse et contradiction, notamment pour ce qui concernait les Algériens par rapport à la langue dominante exercée par l’ancien colonisateur. Il fit une longue carrière de diplomate (et, depuis sa retraite, devint brillant traducteur). Son récit captive par une connaissance objective des situations politiques, et vous emporte par les sensations et les saveurs de l’esprit des lieux. Cette expérience à la première personne forme le nœud d’une écriture, intense, poétique, sensible, qui couvre tous les registres, de l’analyse exigeante à une sensibilité échevelée.

Gilles Gauthier : une autobiographie précise et charnelle qui déroule le film du monde arabe de ce demi-siècle

Surtout, au miroir de son expérience et de ses connaissances, aussi bien géopolitiques que charnelles, la profusion des faits et des scènes des pays parcourus ainsi décrite rend leur lecture impressionnante et de grande précision - et un autre livre même, plus politique, se glisse aussi dans ce récit quand on lit entre les lignes. Dans sa façon d’évoquer les rapports entre la France et le monde arabe de ce dernier demi-siècle, sur le mode amoureux ou expert de l’orientaliste, cet essai très personnel parvient à se placer au dessus de toutes polémiques, par son intelligence des situations et sa capacité à rendre compte en deux phrases d’une problématique. Une autobiographie magistrale. ​




Poster un nouveau commentaire


Le Caoua des idees L'article du jour
Paradoxe, alors qu'une industrie s'inspirant de la nature est en train de se développer, le changement climatique et le saccage de la planète détruisent le plus grand gisement naturel d'idées. Lire l'article

ABONNEZ-VOUS, C’EST NOTRE TOURNÉE !

Le Caoua des idées est notre projet de quotidien numérique des idées, disponible par abonnement, que nous lancerons en mars 2019.

En attendant, abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : au fil des jours, vous bénéficierez en premium de nos contenus et découvrirez l’état d’esprit d’un beau projet éditorial.