Influenceurs Le dico Idéathèque Couveuse Panorama

Ivan Illich, l’alchimiste des possibles

mercredi 19 octobre 2016, par Martin Fortier, Thierry Paquot

Mondialisation et productivisme, défis vitaux de l’écologie et de l’éducation, décroissance et éloge de la convivialité… Et si il était temps de rédécouvrir les idées de cet intellectuel des années 1970, visionnaires et stimulantes ?

Tout à la fois historien et critique social, polyglotte et professeur itinérant, Ivan Illich (1926-2002) connut un grand succès dans les années 1970, à travers sa critique de la société industrielle et de l’idéologie du développement.

Avec ses ouvrages (Une Société sans école, La Convivialité, Le Chômage créateur, Du Lisible au visible, La Perte des sens,…), il aura contribué à de puissantes réflexions et propositions sur « l’après-développement », dont les thèmes reviennent en force à présent avec les menaces qui pèsent sur la planète, le modèle économique en berne d’une croissance exponentielle et l’augmentation mondiale des inégalités.

Ce blog prolonge le livre papier collectif, Ivan Illich, l’alchimiste des possibles (Lemieux Éditeur, août 2016) : articles, documents, analyses, collaborations extérieures… En toute bonne convivialité illichienne.


Poster un nouveau commentaire
Disponible en librairie ou sur notre boutique

Boutique
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.