Influences Veille Microcosme Couveuse Culture 100% Bio Blogs&Opinions

Bookmark and Share

Jacques Foccart sort des archives de la "Françafrique"

lundi 10 septembre 2012

Jean-Pierre Bat, chargé du fonds Foccart aux Archives nationales, publie le 11 octobre chez Gallimard, une histoire inédite des relations franco-africaines et de leur indéboulonnable et sulfureux inspirateur


Géopolitique. Un fantôme de la Ve république ressurgit à la faveur d’un livre inédit à paraître le 11 octobre prochain chez Folio. Titre explicite : Le syndrome Foccart. Jacques Foccart (1913-1997) fut, dans la République gaulliste de 1960 à 1974, le "Monsieur Afrique" indéboulonnable de l’Elysée. Secrétaire général des Affaires africaines et malgaches, il est devenu le symbole et le synonyme vivant de la "Françafrique". Un lourd parfum gaullo-néocolonial, sur fond de guerre froide, le nimbe, ainsi que l’accompagne un cortège de rumeurs et d’interventions politiques et militaires, de coups tordus et de mallettes corruptrices.
Ce style particulier aura marqué tous ses successeurs qui suivirent beaucoup. Foccart avait déterminé les grandes lignes de la politique africaine, soit un mixage
d’ accords bilatéraux et de proximité très personnelle.
Derrière la silhouette épaisse de Foccart en tonton barbouze, Jean-Pierre Bat, archiviste-paléographe, agrégé et docteur en histoire (Paris I – Panthéon Sorbonne) a la charge aux Archives nationales, du fonds Foccart et a souhaité gratté le vernis opaque des impressions persistantes.

De la "méthode Foccart" au "syndrome Foccart"

" La « méthode Foccart », pour être convenablement comprise, doit être réinscrite dans une logique générationnelle : celle des classes politiques qui ont préparé puis orchestré la décolonisation de l’Empire français des années 1940 aux années 1980, explique l’auteur. Trop souvent sortie de son cadre chronologique pour être analysée comme une recette politique des relations franco-africaines, la « méthode Foccart » a laissé place au « syndrome Foccart », à l’idée qu’il y aurait eu une politique africaine unifiée, tant dans ses objectifs que dans ses moyens, pour l’ériger en socle du grand dessein national imaginé par de Gaulle. Une idée fausse qui pourtant est restée, consciemment ou inconsciemment, l’horizon des relations franco-africaines pour tous ses successeurs au cours du demi-siècle qui suit les indépendances." Le type même d’ombre floue du pouvoir, qui n’en finit pas d’épuiser les questions et le mythe puissant. Le "syndrome Foccart" pourrait bien être le syndrome d’un pays tout entier vis-a-vis de ses anciennes colonies.


Repères :

Le syndrome Foccart. La politique française en Afrique de 1959 à nos jours, de Jean-Pierre Bat, Folio inédit, Paris. Sortie : le 11 octobre 2012.


Poster un nouveau commentaire
Don Quichotte de Wozniak
En librairie

Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2014 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.