Jean-Jacques Rettig, militant anti-radiation

Le 12 avril 2011, par Les influences.fr

#Figure du jour
JPEG - 8.4 ko
Jean-Jacques Rettig (source : DNA.fr)

Il milite contre le nucléaire depuis 1970, bien avant la naissance de la centrale nucléaire de Fessenheim en 1977. Un vétéran anti-radiation contre la doyenne des centrales nucléaires françaises. Dimanche 10 avril, Jean-Jacques Rettig faisait partie des 3 800 manifestants antinucléaires français, allemands et suisses venus pique-niquer devant la vieille centrale pour réclamer sa mise à la retraite. Celle-ci ne produit que 3% de la production électrique nucléaire française, 17% sont exportés en Suisse et 15% dans le Pays de Bade.

« En cas de sabotage terroriste, a avoué l’autorité de sûreté nucléaire, la centrale ne résisterait pas au choc, a expliqué l’antinucléaire aux DNA. Idem en cas de tremblement de terre, comme celui de 1356 qui a détruit Bâle. »



Repères :

Source : Les Dernières Nouvelles d’Alsace, édition du 11 avril 2011. www.dna.fr



Poster un nouveau commentaire


Le Caoua des idees L'article du jour
Paradoxe, alors qu'une industrie s'inspirant de la nature est en train de se développer, le changement climatique et le saccage de la planète détruisent le plus grand gisement naturel d'idées. Lire l'article

ABONNEZ-VOUS, C’EST NOTRE TOURNÉE !

Le Caoua des idées est notre projet de quotidien numérique des idées, disponible par abonnement, que nous lancerons en mars 2019.

En attendant, abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : au fil des jours, vous bénéficierez en premium de nos contenus et découvrirez l’état d’esprit d’un beau projet éditorial.