Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

Bookmark and Share

Jérémie Zimmermann

jeudi 9 juillet 2009

Co-fondateur et porte-parole de La Quadrature du Net.

La neutralité du réseau. Ce principe est à la base du réseau Internet tel que nous le connaissons aujourd’hui, et des formidables apports sociaux, économiques et culturels qui en découlent. Selon ce principe, lorsque de l’information est transmise sur le Net, aucune discrimination n’est effectuée en fonction de l’émetteur, du destinataire, ou de son contenu. C’est cette règle d’égalité pour tous qui a permis à l’innovation de fleurir grâce à des "gus dans des garages" aux 4 coins du monde, qui sont devenus les google, skype, facebook, twitter, etc. que l’on connait aujourd’hui.

Aujourd’hui, des acteurs économiques trouvent un intérêt à s’accaparer le réseau pour augmenter leurs bénéfices en portant atteinte à cette neutralité. L’exemple est flagrant sur la téléphonie mobile ou l’on vous vend un "internet" mobile (qui ne devrait même pas s’appeler "internet" !) dans lequel l’opérateur décide que vous n’utiliserez pas de logiciel de voix sur IP (comme skype) pour être sûr que vous paierez vos communications à leur tarif, pas de peer-to-peer ou de streaming pour vous pousser vers leur propres offres commerciales, etc.

On porte également atteinte à la neutralité du Net lorsque l’on commence à filtrer les contenus du Net, comme par exemple en Chine, en Iran ou dans d’autres démocraties amies. En France, le projet de loi LOPPSI, qui sera débattu à l’automne, ouvrira la boîte de pandore du filtrage en France.

La neutralité du réseau est donc essentielle pour préserver la libre
concurrence, mais également les libertés individuelles lorsqu’elles sont exercées en réseau.

Nous devons nous battre pour la préserver.


Poster un nouveau commentaire
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.