Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama



Julie Bertuccelli à la tête du documentaire français

jeudi 7 décembre 2017, par Les influences.fr

Après cinq années de gestation, la Cinémathèque du documentaire, nouvelle institution culturelle, va être lancée en mars 2018.

Culture. Le logo est un peu lourd et chargé, mais au moins il est officiel. La fondation du Groupement d’intérêt public de la Cinémathèque du documentaire a été actée par arrêté le 2 novembre 2017. Dans la foulée, le 24 novembre, le Conseil d’administration a élu à sa tête, la cinéaste Julie Bertuccelli qui fut déjà la première femme à accéder à la présidence de la Scam en 2013, et qui cumule avec la coprésidence de l’Arp (Société civile des auteurs, réalisateurs et producteurs). Née en 1968, la fille du réalisateur Jean-Louis Bertuccelli a réalisé de nombreux longs métrages et une quinzaine de documentaires dont La Cour de Babel (sur l’apprentissage du français par des enfants migrants, 2013) ou Dernières nouvelles du cosmos (sur l’autisme, en 2016). Symptomatique du manque de visibilité du documentaire, la fiche Wikipédia de l’intéressée ne développe pas la plupart de ses films.

JPEG - 152.4 ko
La cinéaste Julie Bertuccelli, an 01 de la Cinémathèque du documentaire.

Le Conseil du GIP réunit des représentants des membres fondateurs (Ardèche Images, la Bibliothèque nationale de France, la Bibliothèque publique d’information, le Centre National du Cinéma et de l’image animée, Film-documentaire.fr, Images en bibliothèques, et ceux qui ont mis vraiment la main à la poche, à savoir France Télévisions, la Sacem et la Scam, Audiens), sans oublier deux représentants d’institutions régionales (Comptoir du doc à Rennes et Périphérie à Montreuil). Les ministres successives de la culture (Aurélie Filippetti, Fleur Pellerin, Audrey Azoulay et François Nyssen) ont accompagné la construction de cette nouvelle institution culturelle.
Prochaine étape : le recrutement d’une directrice ou d’un directeur. La recrue aura pour objectif," d’ animer le réseau pour développer et valoriser la programmation de documentaires sur l’ensemble du territoire" indique un communiqué du nouvel organisme.

Avant le lancement officiel en mars 2018, le public aura un avant-goût des réjouissances avec la programmation à la BPI (présentée comme "l’écrin parisien du réseau") d’une rétrospective du cinéaste documentaire néerlandais Johan van der Keuken.


Poster un nouveau commentaire

idees numero 1

La revue papier.
Soutenez-nous, commandez-le
à votre libraire, faites-le connaître,
ou abonnez-vous en cliquant ici.

Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.