Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

L’écrivain français est une pute de luxe

dimanche 31 juillet 2016

Éléonore Reverzy a fait une étude comparative des statuts de l’écrivain et de la cocotte mondaine, des années 1830 au début du XXe siècle.

Culture. Enseignante à la Sorbonne nouvelle, rattachée au Centre de Recherche des Poétiques du 19e siècle (CRP19), spécialiste entre autres des oeuvres des frères Goncourt et de Zola, Éléonore Reverzy a eu l’idée d’une étude comparative du statut de l’écrivain et de la prostituée dans la société française.

Non content d’écrire, l’auteur doit assurer un service après-vente de séduction persuasive et de visibilité aguicheuse : tournée des librairies, salons, foires du livre et si tout va bien, couverture médiatique -et notamment audiovisuelle : toutes ces étapes de la promotion d’un livre sont aujourd’hui familières pour le chaland. Or, l’auteur qui " doit payer de sa personne" n’est pas un phénomène consubstantiel à l’émergence des industries culturelles et médiatiques et de la culture de masse du XXe siècle. Il faut remonter à la monarchie de Juillet, marquée par une croissance exponentielle du commerce de l’imprimé et au développement des usages de lecture. À l’époque, l’écrivain est perçu comme un commerçant des lettres, et assimilé dans bien des discours critiques à une prostituée.

L’écrivain est perçu comme un commerçant des lettres, et assimilé dans bien des discours critiques à une prostituée

Ce gendelettre devenu cocotte mondaine, soutient l’auteure de cette enquête atypique, nous permet ainsi de mieux apprécier l’envers du décor d’une société, les ressources et les statuts des marges. Éléonore Reverzy examine cette figure prostitutionnelle de l’écrivain dans la société française des années 1830 jusqu’au début du XXe siècle à travers les oeuvres de Zola, Balzac, Sue, ou Dumas Fils…
L’étude Portrait de l’écrivain en prostituée (300 p., 25 E.) est publiée par les éditions du CNRS. Elle sortira en librairie le 3 novembre, clôturant en fanfare les mois fastes de la librairie et des prix littéraires. Assurément, l’auteure Reverzy devrait faire parler d’elle.


Par Michel Thionle 9 août 2016 : L’écrivain français est une pute de luxe

De luxe ? Vous avez une idée bien étrange du "luxe"...


Répondre a ce message
Amélie,  le 9 août 2016 : L’écrivain français est une pute de luxe

Pffffff.....
affligeant


Répondre a ce message
le 31 juillet 2016 : L’écrivain français est une pute de luxe

Pourquoi "p¨ë" ? Gigolo serait indiqué.


Répondre a ce message
Poster un nouveau commentaire
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.