Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama



La grippe empêche un colloque sur...la grippe

vendredi 30 octobre 2009, par Emmanuel Lemieux

Le Forum d’Action Modernités, présidé par Philippe Lemoine et Edgar Morin, est obligé d’annuler un grand débat sur la pandémie et nos comportements.

Ce n’est pas un gag, mais ça en a le goût. Sur le site du Forum Action modernites, on tombe sur cet avertissement au sujet du débat Modernité On/Off prévu le 9 novembre au Théâtre du Rond-Point sur le thème "Pandémie, catastrophes... Changer de comportements , mais comment ?" :

"L’épidémie de grippe qui frappe les organisateurs et plusieurs des intervenants nous contraint à renoncer à l’organisation de cette soirée."

Le Forum Action Modernités qui veut "promouvoir le réveil de la pensée" est une fondation, placée sous l’égide de la Fondation de France. Il est présidé par Philippe Lemoine et parrainé par le philosophe Edgar Morin. Cette fondation est l’aboutissement d’une démarche longue de dix ans de la part de Philippe Lemoine. Pas de Politburo scientifique lourdement constitué, mais un "réseau" de contributeurs et de sympathisants qui relèvent des sphères médiatiques, intellectuelles, économiques ou politiques. L’organisme est l’antenne en France de la Fondation de Bill Clinton, venu en mai à Paris.
Des groupes de travail (Technologie ; Economie ; Société) planchent sur des sujets avec un souci de curiosité et de transdisciplinarité. Le Forum anime également des soirées-débats, comme ceux qui se tiennent en temps normal au théâtre du Rond-Point, ou encore à L’Echangeur (centre européen des innovations technologiques et de marketing). Il encourage également les innovations sociales et culturelles auprès des entreprises à travers "une pépinière d’initiatives et d’alliances".

Economie solidaire, alliances et autorités supranationales

Les grippés et les privés de ce forum sur la grippe peuvent en profiter pour lire la première publication de ce think tank : "Vers un autre monde économique" (Descartes & Cie éditeur, 14 E).
"Le maelström économique actuel est-il bien saisi par le terme de "crise" ?" demande Philippe Lemoine dans sa préface au travail collectif. Et de décliner dans la nécessité de changer le monde économique, des pistes comme celle de "l’économie solidaire", "les alliances entre acteurs dissemblables" ou encore, l’instauration "d’autorités supranationales".

Un casting très varié d’économistes allant de Michel Henochsberg, professeur d’économie à Paris X, à Philippe Frémeaux, directeur d’Alternatives économiques, en passant par Yann Moulier-Boutang, conseiller de "l’économie-pollen et du capitalisme cognitif" de Daniel Cohn-Bendit, ou Philippe Moati, chercheur au CREDOC (Centre de Recherches pour l’Etude et l’Observation des Conditions de vie) tente de répondre au phénomène multi-facettes. L’ouvrage n’a pas l’ambition de répondre à tout, mais plutôt d’ ouvrir quelques fenêtres et surtout de ne pas enfoncer les portes ouvertes. Stimulant.


Repères :

www.forum-modernites.org

Lire également en rubrique Figures, Robert Zarader et en rubrique Dico, Edgar Morin


Poster un nouveau commentaire

idees numero 1

La revue papier.
Soutenez-nous, commandez-le
à votre libraire, faites-le connaître,
ou abonnez-vous en cliquant ici.

Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.