Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

Bookmark and Share

à Régis Debray, pour son Anthologie des cahiers de la médiologie (CNRS Editions)

La médiologie est-elle une nouvelle science humaine ?

lundi 1er février 2010, par Emmanuel Lemieux

Régis Debray est directeur de la revue "Médium" et l’inspirateur de de L’Anthologie des cahiers de la médiologie (CNRS Editions), un fascinant et superbe OVNI intellectuel.

Régis Debray : « Cela n’a jamais prétendu au titre de “sciences”. Claude Lévi-Strauss, me parlant un jour de la linguistique, et de ses espoirs déçus, m’a convaincu, n’en déplaise à notre amour-propre, qu’il n’y avait pas de sciences humaines – cette “flatteuse imposture”, disait-il. Il ajouta, et je le suis sur ce point, que ce n’était pas une raison pour renoncer à raisonner et à modéliser. La médiologie est une problématique, une méthode d’analyse, un décalage fécond du regard – rien de plus.
On peut dire, à la rigueur, que cette écologie de l’esprit en pleine gestation, constitue une discipline, bien qu’elle ne s’enseigne pas encore officiellement.

De même, l’étude des médiations techniques et organisationnelles du monde symbolique n’a pas plus de rapport avec les mass-média que la Recherche du temps perdu avec les petites madeleines. Aucun des 17 numéros thématiques des Cahiers de médiologie ne porte sur les médias au sens ordinaire, et Médium, leur successeur, en parle assez peu. La sociologie de la communication traite fort bien le sujet, inutile d’en rajouter. Cela dit, ce n’est pas, pour le médiologue, aussi distancié qu’il soit, un domaine interdit ! Dès lors qu’il se réinscrit dans la longue durée…
La réponse in extenso, et sérieuse, à votre question se trouve dans Introduction à la médiologie, (PUF). »


Repères :


Poster un nouveau commentaire

idees numero 1

La revue papier.
Soutenez-nous, commandez-le
à votre libraire, faites-le connaître,
ou abonnez-vous en cliquant ici.

Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.