Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

La sécurité alimentaire à la trace

mardi 5 mars 2013, par Christian Harbulot

La grande tromperie des lasagnes de boeuf au cheval a mis aussi en exergue les enjeux contradictoires de la traçabilité : le pire comme le meilleur est possible

JPEG - 25.6 ko

L’affaire de la viande de cheval vendue pour de la viande de bœuf a mis en évidence les défaillances du système de contrôle de certains acteurs de l’industrie agroalimentaire. Les entreprises touchées par le phénomène ont été dans l’incapacité de fournir des preuves quant à l’origine de leurs produits vendus. Findus a même indirectement démontré qu’elle ne maîtrisait pas les différentes phases de leurs chaînes logistiques. Et donc, elle ne peut garantir une fiabilité de ses produits à leurs consommateurs. Quelques secteurs comme l’aéronautique de plus en plus soucieux d’appliquer des règles de transparence notamment dans le suivi des pièces de rechange, ont trouvé des solutions adéquates.

Contrairement à Findus, ces entreprises peuvent à tout moment grâce à ces solutions fournir des éléments de preuves quant à leurs capacités à maîtriser l’ensemble de la chaîne logistique. Ces preuves issues des systèmes d’information, sont très difficilement falsifiables.
La traçabilité des produits est devenue une question primordiale dans la garantie de l’origine et surtout de la fiabilité des produits. Les économies criminelles sont aujourd’hui en train de redéployer une partie de leurs activités vers l’industrie de la contrefaçon, activité illégale moins risquée sur le plan pénal et au demeurant très lucrative. Cette inflation de produits contrefaits affecte désormais des secteurs sensibles comme les produits pharmaceutiques. Les conséquences de cette dérive marchande sont parfois dramatiques. C’est le cas du continent africain qui est très affecté par les faux médicaments, notamment ceux destinés à soigner les malades du SIDA.

Cette menace grandissante a incité la Cour européenne à rédiger une directive pour forcer les laboratoires pharmaceutiques à tracer l’ensemble des médicaments à l’horizon 2015. Des start up européennes comme l’entreprise belge Inxites, créée par des anciens de SAP, sont particulièrement innovantes dans ce domaine en en traçant le suivi des produits et en stockant les informations, de la production à l’achat par le client final.

Sous couvert de traçage, des lobbies industriels inspirés du modèle anglo-saxon participent à la remise en cause de la culture paysanne forgée au cours des siècles

Ces nouvelles méthodes qui englobent tout le champ informationnel vont permettre une lutte plus efficace contre la contrefaçon. Mais le traçage tous azimuts peut aussi aboutir à d’autres formes de dérives comme le démontre la recherche intensive du profit à court terme par les intérêts financiers qui se greffent sur le fonctionnement du monde agricole. Sous le couvert du traçage, des lobbies industriels inspirés du modèle anglo-saxon participent à la remise en cause de la culture paysanne forgée au cours des siècles. Citons à titre d’exemple le cas exemplaire du fromage jaune et blanc produit en grosse quantité par les coopératives danoises et allemandes. Ce fromage industriel symbolise la priorité donnée au business aux dépens de la recherche du goût et de l’élémentaire art de vivre.


Poster un nouveau commentaire
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.