Influenceurs Le dico Idéathèque Couveuse Panorama

Leena Lehtolainen brise la glace des convenances

dimanche 27 mai 2012, par Vanessa Postec

De la glace, des femmes, un meurtre : bienvenue en Finlande, dans un polar féministe qui met à nu le machisme d’Helsinski

Tags : Leena Lehtolainen, Editions Gaïa, Femme de neige

Les héros de romans policiers ont beau dire : le hasard existe. C’est d’ailleurs lui –à moins qu’il ne s’agisse là du coup tordu d’un Dieu barbare et chevelu ?- qui nous conduit à causer finnois deux semaines de suite. Mais revenons à nos rennes, et à Femme de neige qui, bien qu’écrit dans la même langue, n’a rien, mais vraiment rien à voir avec le lapin de la semaine dernière. Là, il est question de femmes, de meurtres, et si l’on gratte bien la pellicule de givre qui recouvre à peu près tout dans ce drôle de pays perché là-haut, des relations entre les hommes et les femmes, de liberté(s) et d’obscurantisme.

Pour le fond du décor, prenez une forêt du sud de la Finlande, plantez-y une vieille et belle maison où sa propriétaire, Elina Rosberg, une psychothérapeute, accueille des femmes en détresse, et de la neige autant qu’il vous plaira. Mélangez bien, laissez reposer, et partez dans les bois à la recherche du corps d’Elina, portée disparue avant d’être découverte… morte de froid.

« Je me considérais comme tolérante et ouverte, mais ma tolérance s’arrêtait apparemment au voile et à l’excision des femmes. »

L’enquête -parce qu’il est surprenant, même au pays des saunas et des bains glacés, de partir se balader en pleine nuit, pieds nus, vêtue d’une nuisette en satin- est confiée à Maria Kallio, une inspectrice pas tout à fait comme les autres. Une espèce de boule d’énergie grande gueule, féministe jusqu’au bout de ses ongles manucurés, que son stérilet vient de lâcher, et qui n’est pas très sûre de vouloir troquer son indépendance et son amour de la bière contre les joies de la maternité. Pour se faire une idée plus précise du personnage : « Je me considérais comme tolérante et ouverte, mais ma tolérance s’arrêtait apparemment au voile et à l’excision des femmes.  » Et à l’intégrisme. Et à la connerie des hommes, sous toutes ses formes. C’est dire si la tolérance et l’ouverture d’esprit de Maria Kallio sont amenées à connaître bien des limites.

C’est dire aussi si, cette fois encore, l’inspectrice va connaître nombre de sujets d’énervement dans ce pays qui a pourtant été le premier à faire voter les femmes, et à les rendre éligibles, avant de résoudre l’énigme Elina Rosberg : à commencer par le mari de cette jeune femme mère de neuf enfants, prédicateur d’une église aux allures de secte, qui aurait préféré voir sa femme mourir en couches plutôt que d’accepter un avortement, ou ce psy-astrologue, vieux beau patelin aux méthodes douteuses, cette strip-teaseuse qui semble posséder plus de secrets que de vêtements, ou encore le poète vedette, amant de la victime et dont l’alibi ne tient pas plus la route qu’un 30 tonnes sur chaussée verglacée.

Et tout ça sans compter avec ses collègues : « Les policiers semblaient encore répondre en grande majorité à l’archétype de l’homme finlandais à qui on n’autorisait guère d’autres sentiments que la haine, la colère, la jalousie, le désir sexuel et la joie quand un garçon naissait dans sa famille ou que son pays remportait le championnat du monde de hockey sur glace.  »

On résume : Femme de neige de la finlandaise Leena Lehtolainen (une star dans son pays, et dont les livres sont traduits dans une vingtaine de langues) est donc un réjouissant polar féministe, espèce assez rare pour être signalée au titre des étrangetés littéraires, mais aussi un roman politico-social qui tape fort et qui sonne juste. Autant dire que vous en aurez pour votre poignée d’euros. Et même un peu plus.


Repères :

- Femme de neige de Leena Lehtolainen, Traduit du finnois par Anne Colin du Terrail, Ed. Gaïa (Montfort-en-Chalosse), 304 p., 22 €. Parution : mai 2012.

www.gaia-editions.com


Poster un nouveau commentaire
Disponible en librairie ou sur notre boutique

Boutique
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.