Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

Les JT français nuls en info européenne

mardi 20 mars 2012

Tags : Inastat

Selon les chercheurs de l’INA, les journaux télévisés sont "très conventionnels" en matière d’informations sur la vie de la communauté européenne et de ses habitants

Dans leur dernière livraison du bulletin InaStat (n°25, mars 2012), les chercheurs de l’INA se font grinçants : les journaux télévisés français se comportent " comme si le monde n’avait pas bougé depuis cinquante ans", concluent ainsi les responsables de la rédaction de l’étude, Jean-Michel Rodes et Geneviève Piejut.

Preuves chiffrées à l’appui : seuls, 13% des sujets des JT en 2011 (éditions du soir de TF1, F2, F3, M6, C+ et Arte) ont été dédiés aux Etats de l’Union européenne en 2011. En dépit d’une information particulièrement riche, complexe et houleuse tels la crise-fleuve en Grèce, les Indignés de la Puerta del sol, la Belgique aux institutions engluées ou même primesautière, comme le mariage princier en Grande Bretagne. L’information franco-française a pesé 54,5% quand celle consacrée au reste du monde représentait 32,5%, avec une surprime à l’Empire américain.

Un traitement journalistique sans grande imagination

Le laboratoire de l’INA estime que le traitement journalistique même s’avère sans grande imagination. "Lorsqu’elles s’intéressent à un pays de l’Union européenne, les rédactions relaient d’abord les informations relatives à la vie politique (intérieure et extérieure) de l’État, une thématique qui représente 1 sujet sur 4, soit 26% de l’ensemble, et qui a concerné, en particulier l’Italie (un tiers des sujets de la rubrique), la Grèce et l’Espagne. À la 2e place, les sujets de société, dont près de la moitié concernent la Grande-Bretagne. L’économie se place au 3e rang avec 14 % des sujets consacrés presque exclusivement à la crise et à ses impacts sur la vie intérieure des États. La rubrique culture-loisirs, à la 4e place avec 9,2 % des sujets, doit cette bonne position en partie au rôle d’Arte qui concentre la majorité des sujets culturels. Enfin, le sport, avec 5,82 % de l’offre, pour des événements concernant notamment l’Allemagne, la Grande-Bretagne, l’Espagne, l’Italie et la Suède."

Comme si Arte était virtuellement la sous-traitante du journalisme européen des chaînes françaises intellectuellement paresseuses, c’est à elle que revient le plus souvent le traitement des sujets sociétaux comparatifs. Un espoir réside dans le dernier quart des sujets traités, estime encore l’étude : " Les 22 % des sujets restant se répartissent entre les autres rubriques, notamment la santé, l’éducation, l’environnement, celles qui pourraient peut-être participer un peu plus à la connaissance mutuelle des peuples."

TF1 la plus internationale, France 2 la plus européenne, M6 la plus franchouillarde

Les chaînes les plus hexagonales sont France3 et, même franchouillarde, M6. L’INA distingue les rivales TF1 et France 2. Ces dernières réservent, dans des proportions quasi identiques, le même poids à l’information nationale (57,8 % pour la première et 58 % pour la seconde), mais " la chaîne publique se distingue en accordant 12,2 % de son JT aux pays européens
contre 8,8 % sur le JT de TF1. Mais, pour cette dernière, l’information
traitant des autres pays du monde est plus élevée avec une part de
33,3 % contre 29,6 % pour France 2
."


Repères :

Le baromètre thématique des journaux télévisés


Poster un nouveau commentaire
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.