Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama



Les bibliothécaires de Seine-Saint-Denis réapprennent à lire

mercredi 29 février 2012

Une expérience pilote de prêts de liseuses et de tablettes numériques est mise en place dans quatre médiathèques du 93

C’est une première, ou presque, dans la France de la lecture de service public : du 6 mars au 3 novembre 2012, les lecteurs des bibliothèques et médiathèques de Bagnolet, Aulnay-sous-Bois, Noisy-le-Grand et Rosny-sous-bois, quatre municipalités de Seine-Saint-Denis (93) pourront emprunter des liseuses et des tablettes numériques.

Le Département de Seine-Saint-Denis et le MOTif (Observatoire du Livre et de l’Ecrit en Ile-de-France dépendant du Conseil régional d’Ile-de-France), se sont associés pour cette expérience pilote. La librairie le Divan (Paris XV°) met la main à la pâte en tant que conseiller (sélection et chargement des textes) et coach technique des bibliothécaires (formation).

Le choix du français Bookeen pour les liseuses

"Les liseuses au nombre de quinze par médiathèque seront prêtées dans les mêmes conditions qu’un livre papier, téléchargées en amont de livres numériques", détaille Elodie Fico, chargée des missions de formation aux nouvelles technologies de lecture au sein du MOTif. Les deux Ipad distribués aux bibliothèque seront à disposition du public. Une expérience similaire s’est déroulée sous l’égide de l’organisme dans les Yvelines plus rurales que le 93. "Mais en 2010, la variété des titres proposée n’était pas encore très large. Les éditeurs n’étaient pas prêts ou pas préparés. Cette fois les lecteurs pourront avoir accès à une offre bien plus diversifiée", estime Elodie Fico.

Cette fois, les lecteurs pourront piocher dans le stock des nouveautés littéraires, romans français et étrangers, polars, fantasy, guides pratiques, sans oublier des grands classiques. Sur tablette, les mangas, BD, applis jeunesse, et visites d’expositions interactives, pour petits et grands. Le choix technologique des liseuses s’est portée sur la marque Bookeen. Outre qu’elle correspond au cahier des charges ambiant (produisons français ou à peu près), elle est aussi un système ouvert contrairement à Kindel qui oblige à s’approvisionner sur Amazon.

Cette expérience inédite de prêts permettra d’établir un bilan des nouveaux usages et comportements de lecture, et sans doute d’aiguiser de plus en plus l’appétit des constructeurs guignant sur le marché des bibliothèques et médiathèques.
L’ opération est cofinancée à parité entre le MOTif et le Département à hauteur de 30 000 euros.


Repères :

www.lemotif.fr

Les médiathèques concernées :


Poster un nouveau commentaire

idees numero 1

La revue papier.
Soutenez-nous, commandez-le
à votre libraire, faites-le connaître,
ou abonnez-vous en cliquant ici.

Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.