Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

Les supporters Nord-Coréens interdits de Coupe du monde

lundi 14 décembre 2009, par Arnaud Vojinovic

Seuls, Kim Jon-Il et 200 de ses meilleurs sujets feront le déplacement en Afrique du Sud. Reste 17 185 billets qui devraient faire le bonheur du marché noir du régime.

C’est le Mirror qui relève l’information : la Corée du Nord qui a obtenu plus de 17 000 tickets suite à la qualification de son équipe pour la Coupe du Monde ne permettra à aucun supporter de se rendre en Afrique du Sud. Seulement 200 membres du parti particulièrement choyés pourront assister aux matchs.

En juin dernier, la Corée du Nord a obtenu son ticket pour l’Afrique du Sud en faisant un match nul contre l’Iran. La dernière participation de l’équipe nationale à une coupe du monde date de 1966 où elle avait perdu en quart de final contre le Portugal.

Kim Jon-Il fera bien entendu le déplacement. Suite à ce match Kim Jong-Su de l’Association nord-coréenne de football avait annoncé que le Grand Leader dirigeait lui-même l’équipe. Il déclarait au Choson Sinbo (journal de la communauté coréenne résidant au Japon) : « Le Grand Leader a donné une ligne de conduite fondamentale pour le développement du football coréen. Il a proposé des tactiques de jeu des plus pertinentes pour le moral des joueurs coréens ». Il avait aussi précisé que lors du match contre l’Iran, Kim Jong-Il avait dirigé l’équipe, et n’était donc pas pour rien dans cette victoire éclatante.

Le football est une fierté nationale. Alors qu’on estime à 80 000 supporters Nord-Coréens ayant pu regardé les matchs de qualification, les 17 386 billets attribués au pays vont sûrement finir au marché noir. Par exemple uniquement pour la Grande Bretagne, 30 000 supporters (presque 50 000 billets ont été vendus, un supporter ne pouvant acheter plus de 4 billets pour une même équipe) feront le déplacement, mais le pays a reçu 2 000 tickets de moins que la Corée du Nord, chaque pays recevant de façon équitable 9,8% des places disponibles, les stades où va jouer la Corée du Nord sont plus grands.

Cette participation footballistique, sur fond de reprise du dialogue diplomatique avec les Etats-Unis mais aussi de coups fourrés (l’interception en Thaïlande d’un avion-cargo chargé d’armes à destination probable de l’Iran ou de l’Afghanistan), devrait constituer le feuilleton à rebondissements, en marge de la Coupe du Monde. Pour mémoire, on se rappellera du dernier match Corée du Sud contre Corée du Nord en 2009, où le Nord avait accusé le Sud d’avoir tenté d’empoisonner trois de ses joueurs.


Repères :

Lire aussi en rubrique Notes & Opinions :
Pizzas et hamburgers

Et veille : Jack Lang à Pyong-Yang


Poster un nouveau commentaire
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.