Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

Monsanto file un mauvais coton en Chine

samedi 29 mai 2010, par Arnaud Vojinovic

Tags : Chine

Le coton transgénique créé par la firme est parasité par une punaise qui s’en sert de base pour attaquer les cultures voisines.

JPEG - 16.2 ko
AFP Photo / Issouf Sanogo

L’Europe s’inquiète à chaque nouvelle autorisation d’essai en champs de culture OGM. Les consommateurs se montrent toujours aussi réticents aux OGM. Ainsi associations et consommateurs s’interrogent sur le manque de connaissances scientifiques pour ce qui concerne les effets à long terme du transgénique, autant d’un point de vue de la santé publique que sur des considérations environnementales. Ils mettent surtout le doigt sur un problème majeur : l’impossibilité de revenir en arrière, le gène se diffusant au fil des reproductions de la plante.

Pourtant les pays en voie de développement ne peuvent pas souvent se permettre ce genre de scrupule tant les enjeux peuvent être vitaux pour la survie de leur population ou leur futur développement. Ainsi au nord de la Chine les cultures de coton ont été remplacées depuis une dizaine d’années par un coton transgénique commercialisé par la firme Monsanto, le Bt Coton. Bt est l’acronyme pour Bacillus thuringiensis dont un des gènes a été intégré dans le génome du coton. Il a la particularité de permettre à la plante de tuer un de ses plus redoutables parasites, la noctuelle de la tomate (Helicoverpa armigera).

Une première étude menée en 2008 et publiée dans Science démontrait tout l’intérêt du Bt Cotton et les retombées positives sur les cultures adjacentes qui bénéficiaient ainsi des pouvoirs tueurs du Bt Cotton.
Le 13 mai dernier Science a publié une nouvelle étude sur le sujet qui a été menée par quasiment la même équipe. Si cette étude scientifique ne remet pas en cause les observations précédentes, elle a découvert l’apparition d’un nouveau nuisible, une punaise de la famille des hétéroptères qui infeste le coton OGM et qui faute de prédateur éliminé par le gène, se développe tellement bien qu’elle s’attaque aussi aux cultures adjacentes : pommes, poires, pêches et cultures maraichères.

Présenté comme une alternative aux insecticides et donc ayant le double avantage d’être bon pour l’environnement et bon pour le porte-monnaie de l’agriculteur en limitant l’utilisation de pesticides, alors que le Bt Coton a été planté sur 3 millions d’hectares, c’est maintenant 26 millions d’hectares de culture qui doivent être traités contre ce nouveau parasite.

En 2010 le Bt Coton a été planté sur plus de 16 millions d’hectares à travers le monde et représente à lui seul 33% de la production mondiale de coton. Ce gène a été aussi intégré dans le génome de maïs, le Bt Maïs représente 11% de la production mondiale de cette céréale. La punaise du Bt Coton a un bel avenir à boulotter devant elle.


Poster un nouveau commentaire
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.