Influenceurs Le dico Idéathèque Couveuse Panorama

Novembre : le moi du jeu

mercredi 11 novembre 2015, par Jean-Luc Hinsinger

« Il faisait "Zip" quand il roulait
"Bap" quand il tournait
"Brrr" quand il marchait
Je ne sais pas ce que c’était
Et je crois que je ne le saurai jamais »
(Le jouet extraordinaire, Claude François)

JPEG - 28.8 ko
Calder, "Poisson rouge à roulettes"

Le jouet c’est la machine à voyager dans le temps, l’espace, les émotions, les souvenirs… C’est le moment où l’instant présent fait la nique au passé et à l’avenir.
Le jouet, ce sont les sens en éveil, on regarde, on touche, on hume…
Le jouet c’est la découverte de la matière, des formes, du partage, de la solitude, de la camaraderie, de la colère, des jeux de rôle, de l’imaginaire, du fantasme …
Le jouet s’amuse des frontières à saute-mouton et parle espéranto.
Le jouet c’est le rêve, les yeux emplis d’étoiles, la maîtrise de la baguette magique, la confiance dans tous les possibles… « Il m’est arrivé quelquefois de croire jusqu’à six choses impossibles avant le petit-déjeuner. » (Lewis Carroll)

JPEG - 55 ko
Tomi Ungerer, "Le singe dessinateur”

« Les enfants ont des yeux pour voir ce qui échappe à ce regard nôtre de par la culture qui nous imprègne. » (Fernand Deligny) C’est en quête de ce graal de spontanéité et de fraîcheur que se sont lancés nombre d’artistes…

La création de jouets en est un des possibles. Apparus dans leur version commercialisable au début du XXe siècle sous l’impulsion d’illustrateurs et affichistes renommés (Caran d’Ache, Benjamin Rabier, Savignac…) les jouets d’artistes font l’objet de grandes expositions rétrospectives et le Toy’s art est dans l’air du temps.

JPEG - 778 ko
Pierre Fraenkel

“Ceci n’est pas un jouet”
(This is not a toy, curator Pharrell Williams)

Pour l’artiste, l’affaire est belle, il peut expérimenter, inventer, se tromper, effacer, recommencer, se transformer, se ré-inventer, sortir du cadre. Libéré de ses conventions, peut-être se dévoilera-il plus que jamais !
Si l’homo-artisticus s’efface devant l’œuvre devenue objet, celui-ci, par son originalité et son caractère singulier, renvoie illico son humble créateur à l’état de démiurge à la manière du dénommé Culbuto. Parfois même avec l’excès d’un Warhol ou d’un Koons qui, par manque d’humilité ou de clairvoyance, s’ébrouent au « Mois du je ».

« Le joujou est la première initiation à l’art »
Charles Baudelaire

En ce mois de novembre, le Cabinet d’amateur (Paris 11e) se transforme en palais féerique par la grâce, non pas d’un père Noël fantasmé, mais d’un Patrick Chauraladdin et sa lampe merveilleuse habitée de peintres, sculpteurs, dessineurs, collageurs et autres pochoiristes… (« A vous de jouer ! », exposition collective du 18 au 29 novembre 2015.) Tous, quelque 24 artistes, venus s’ébrouer dans une cour de re-création pourvus d’une farandole de techniques mixtes dont peu nous chaut la teneur pourvu qu’elles soient chargées de bonheur ! Car ne nous y trompons pas : « Le jeu c’est la vie. »


Poster un nouveau commentaire
Disponible en librairie ou sur notre boutique

Boutique
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.