Influences Veille Microcosme Couveuse Culture 100% Bio Blogs&Opinions

Bookmark and Share

Pierre Testard quitte nonfiction.fr

samedi 8 septembre 2012, par Emmanuel Lemieux

Le site des "livres et des idées" aura Théo Corbucci pour rédacteur en chef à partir du 17 septembre


Ce mois de septembre, il a rejoint l’équipe de Frédéric Taddéi, le butler élégant de l’émission de débats et de conversations Ce soir ou jamais sur France 3. Avec le sentiment du devoir accompli. Celui de la rédaction en chef tenue à bout de bras du site Web nonfiction.fr, qui fêtera ses cinq ans le 1er octobre prochain. Pierre Testard n’était pas le rédacteur en chef le mieux payé de la place, c’est certain, mais sa position d’observateur de la vie intellectuelle est l’une des meilleures. D’ici, il aura vu défiler débats et polémiques en tous genres, ceux de la "Gauche populaire"par exemple, mais également l’entretien en forme de scoop de l’ancienne conseillère de Nicolas Sarkozy, Emmanuelle Mignon.

D’un webmédia de curiosité intellectuelle à celui dans la bataille des idées

Six mille articles au dernier pointage, 25 000 visiteurs/jour déclaré, la barre des 10 000 abonnés à la newsletter à portée de main, nonfiction.fr a longtemps été considéré comme l’outsider de La vie des idées. Mais faute de modèle économique, le site Web de Pierre Rosanvallon jouissant,lui, de la gratuité et du prestige des locaux et de ses collaborateurs universitaires, nonfiction.fr a du se résoudre à réduire sa voilure sous le quinquennat Sarkozy. Son ambition éditoriale s’est positionnée en cabotage dans les eaux de la gauche, à quelques mois des élections présidentielles. Symbolique : la petite rédaction permanente réduite à Pierre Testard aux manettes a trouvé abri depuis 2010 au 12, Cité Malesherbes (9e), c’est-à-dire les locaux de la Fondation Jean-Jaurès, le think tank du Parti Socialiste. " Après avoir été un webmédia du débat des idées, nonfiction.fr devient un webmédia dans la bataille des idées. Et affirme donc une nouvelle ambition et une nouvelle équipe" avait affirmé à l’époque, Frédéric Martel. La vocation au-jour-le-jour de nonfiction.fr consistait à rendre compte des "idées produites par l’ensemble de la galaxie des think tanks et des cercles de réflexion de gauche", dans la visée de préparer l’alternance de 2012. Maintenant que François Hollande est à l’Elysée, Pierre Testard (1987), licencié en philo et histoire des idées, auteur d’un mémoire sur l’évolution de Régis Debray des années 60 à la décennie 1990, aspire à d’autres horizons.

"Le paysage intellectuel français est encore dominé par une génération qui ne connaît rien du monde."

C’est que de ce prochain quinquennat politico-intellectuel, l’observateur, en juin dernier, ressentait une forme de lassitude anticipée et nous confiait : " Quand on investit cet espace, on observe un non-renouvellement assez dramatique des auteurs de référence dans les médias. Les querelles de personnes jouent à plein, et on doit écluser un paquet de faux débats. Le paysage intellectuel français est encore dominé par une génération qui ne connaît rien du monde. Ils voyagent mais je ne suis pas sur qu’ils aillent au bon endroit." Etant désormais une taupe dans le monde du spectacle, il aura peut être quelque influence sur le trombinoscope des intellectuels médiacrates.

Théo Corbucci, journaliste et collaborateur depuis 2008 du site, spécialiste des médias dans le monde arabe, succède à Pierre Testard à partir du lundi 17 septembre.


Poster un nouveau commentaire
Don Quichotte de Wozniak
En librairie

Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2014 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.