Pourquoi Brancusi fait marcher les Roumains

Le 9 juillet 2011, par Jean-Louis Marcos

Pour saisir l’attachement qui lie les Roumains au sculpteur Constantin Brancusi (1876-1957) il faut savoir deux ou trois choses.

#Ceaucescu #Colonne sans fin #Culture #Marcel Duchamp #Matisse #Roumanie

Brancusi est un des très rares artistes majeurs du XXème siècle qui a été à la fois un créateur d’avant-garde, un révolutionnaire du volume, et un homme pétri du symbolisme, de la simplicité et de la pureté expressive de l’art populaire de son pays. En visitant le musée des arts et traditions populaires de Bucarest on voit tout de suite ce que les Colonnes sans fin que Brancusi a travaillé toute sa vie, doivent à l’artisanat traditionnel du bois des campagnes roumaines. Il a fait le lien entre l’avant-garde et le patrimoine.

Tenir tête à Ceaucescu

Cet homme qui, à 7 ans, était un petit berger illettré des Carpathes, exposa à l’Armory Show de New York en 1913 avec Matisse, Duchamp, les cubistes et les futuristes. En 1914 première exposition personnelle à New York à la galerie 291 d’Alfred Stiglitz. Il fut un des meilleurs amis de Marcel Duchamp (qui gagna sa vie pendant vingt ans en achetant et vendant des Brancusi à travers l’Atlantique). Enfin, quand il installa, en 1938, à Targu Jiu sa ville natale roumaine, une série de sculptures dont une Colonne sans fin de 30 mètres de haut, il devint définitivement très populaire en Roumanie ; au point que même le dictateur Ceausescu n’a pu faire détruire cette œuvre pourtant bien loin du réalisme socialiste qu’il prônait.



Repères :

Lire aussi :
www.7000articulations.fr

Sur notre site :

www.lesinfluences.fr/Brancusi-fait-marcher-les-Roumains.html



Poster un nouveau commentaire


Le Caoua des idees L'article du jour
Paradoxe, alors qu'une industrie s'inspirant de la nature est en train de se développer, le changement climatique et le saccage de la planète détruisent le plus grand gisement naturel d'idées. Lire l'article

ABONNEZ-VOUS, C’EST NOTRE TOURNÉE !

Le Caoua des idées est notre projet de quotidien numérique des idées, disponible par abonnement, que nous lancerons en mars 2019.

En attendant, abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : au fil des jours, vous bénéficierez en premium de nos contenus et découvrirez l’état d’esprit d’un beau projet éditorial.