Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

Putsch

mardi 28 mai 2013, par Philippe-Joseph Salazar

JPEG - 15.5 ko

Depuis le début des “manif’ pour tous” je lis les blogs et forums qui sont d’une opinion opposée. Une moitié du pays, habituée à descendre dans la rue, découvre stupéfaite que l’autre moitié du pays est capable d’en faire autant, et plus. Utiliser Internet pour mobiliser, et mobiliser aussi effacement que par exemple les syndicats, n’est plus un privilège des “modernes” contre les “anciens”. On a même vu la bannière arc-en-ciel de la gay pride récupérée et estampillée “famille traditionnelle”. Tout le monde est désormais à la page. Or ces blogs livrent un même narratif : si la “droite” arrive à mobiliser autant c’est donc qu’il y a désir de “putsch”. La doxa fonctionne toujours au raisonnement automatique. Par contre quand la “gauche” mobilise, la moitié qui la récuse ne parle cependant pas de désir de “révolution” car (raisonnement de cette doxa-ci), la « gauche » l’a déjà faite et refaite, la révolution.

Le problème est que, comme le disait Jean Paulhan dans Les Fleurs de Tarbes, les mots forment des comportements, avec des mots on fait des choses et on pense des choses, et c’est même là le pouvoir de la rhétorique. A force de dire à la moitié du pays qu’elle prépare un “putsch”, celle-ci finira par y penser. Mais comment ?

Dès lors, pour que tout soit clair, autant rappeler comment Malaparte explique la technique du coup d’état [1].

Je brise là, sur cette phrase de Malaparte : « Dans les pays où l’ordre est fondé sur la liberté, l’opinion publique a tort de ne pas se préoccuper de l’éventualité d’un coup d’Etat », à quoi j’ajoute qu’attribuer un désir de putsch à ses compatriotes, dans un pays fondé sur la liberté, c’est en activant un mot, « putsch », activer un argument inavouable sur la nature décidément fragile de la démocratie.


[1Curzio Malaparte, Technique du coup d’Etat, Grasset & Fasquelle, 1966.


Poster un nouveau commentaire

idees numero 1

La revue papier.
Soutenez-nous, commandez-le
à votre libraire, faites-le connaître,
ou abonnez-vous en cliquant ici.

Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.