Rachid Nekkaz, le Zorro du niqab

Le 12 avril 2011, par Les influences.fr

#Figure du jour
JPEG - 15.3 ko
Rachid Nekkaz (Source : http://funfunpics.blogspot.com/)

Il aurait souhaité être mis en examen pour complicité de port de la burqa, ce lundi 11 avril 2011, jour officiel de la mise en application de la loi sur l’interdiction du voile intégral dans l’espace public. Un petit tour au commissariat des Champs Elysées, en compagnie d’une femme en burqa, et Rachid Nekkaz a pu s’en aller sans inculpation. Le 13 juillet 2010, il avait annoncé la couleur, avec la création d’« un fonds de solidarité » destiné à payer les amendes des femmes portant le niqab ou la burqa en public. Depuis, il assure avoir constitué une cagnotte d’un million d’euros. Surnommé "l’hurluberlu", ce chef d’entreprise qui se dit encarté au PS, préside l’association "Touche pas à ma constitution".

L’objectif décrit à Libération qui avait consacré un portrait de Rachid Nekkaz : rendre la future loi inapplicable en payant les amendes de ces femmes « uniquement pour celles qui seront verbalisées dans la rue », même s’il précisait se positionner « contre le voile intégral, mais pas pour son interdiction dans la rue ».



Repères :

Source : www.liberation.fr/societe/0101649311-rachid-nekkaz-un-hurluberlu-au-secours-des-femmes-voilees



Poster un nouveau commentaire