Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

Stéphane Hessel, des Glières à Gaza

lundi 11 juillet 2011, par Emmanuel Lemieux

Un linguiste de Paris IV-Sorbonne remet vivement en cause la posture antisioniste de l’auteur d’Indignez vous !

C’est la mode des opuscules et des philippiques. A l’heure de l’Internet à réaction épidermique, des éditeurs tentent le livret blitz. Après le best-seller de 32 pages Indignez-vous de Stéphane Hessel (Indigène, 2010), le temps des réponses qui rencontreront moins de succès. A l’assaut du sémillant monument, l’universitaire Jean Szlamowicz lache sa carpet bombing d’arguments d’autorité.

Rédacteur de la revue Controverses qui a inventé le concept d’"alter-juif" (ces intellectuels médiatiques qui se réclameraient de leur judaïté pour mieux haïr Israël), ce linguiste enseignant à Paris IV-Sorbonne désherbe délibérément la thèse centrale du livre, à savoir la résistance au démantèlement du modèle social et sociétal du Conseil National de la Résistance (CNR) et qu’avait précédé un ouvrage intitulé Les jours heureux (La Découverte, 2010). Jean Szlamowicz, lui, préfère découper la posture de Stéphane Hessel en suivant les pointillés antisémites. Mis en cause dans l’opuscule maigrelet, le soutien inconditionnel à la cause palestinienne, et précisément ici, son appel au boycott des produits israéliens. Dans les traces géantes du philosophe politique Pierre-André Taguieff qui développe ouvrage après ouvrage sa thèse de la nazification du juif comme antisémitisme contemporain, Jean Szlamowicz décoche ses critiques sur "les indignations sélectives de la nouvelle icône médiatique" et se réclame d’une "linguistique éthique" : soit "l’analyse est articulée à la question de l’usage des mots et du discours du point de vue des valeurs".

Hypotypose et chleuasme

C’est avec les outils de la rhétorique, qu’il explore le texte de Stéphane Hessel. Derrière les techniques de "l’hypotypose", de "l’épanalepse", du "chleuasme", et de "modalité déontique", l’auteur débusque les intentions cachées. Argument fort : les "éléments de langage" empruntés par le diplomate indigné au mouvement pro-palestinien BDS - dont le dessein militant est "d’instituer un halo de connotations péjoratives autour d’Israël".
Mais sinon rien de bien nouveau sous le soleil de Gaza. On se dit que l’auteur et l’éditeur ont loupé l’occasion d’ un formidable livre de rhétorique civique qui aurait permis au lecteur de mieux décoder ce que les grands nous disent et nous fabriquent comme "mythéologies", et pas seulement un vieux monsieur un peu cocotte mondaine et qui a trouvé comme indignation dernière, de soutenir avec ferveur Nicolas Hulot à la primaire écologiste.


Repères :

A lire :
Détrompez-vous !, de Jean Szlamowicz, Editions Intervalles, 90 pages, 9 euros.

www.editionsintervalles.com
www.controverses.fr


Poster un nouveau commentaire
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.