Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

Une nouvelle collection d’essais sur les migrants

dimanche 11 juin 2017

Les éditions du Passager clandestin et le programme Babels de l’EHESS s’allient dans un projet éditorial sur les crises migratoires.

Société. Signe des temps nouveaux : une nouvelle collection d’essais à caractère scientifique et militant vient d’être lancée par les éditions Le passager clandestin. Bibliothèque des frontières, c’est son nom, est dirigée par Michel Agier et Stefan Le Courant et est entièrement dédiée aux migrants.

La charte de cette collection annonce sa philosophie : «  Pas un jour ne se passe sans que l’actualité nous apporte une nouvelle information sur les migrants. Mais ces informations nous permettent-elles réellement de décrypter ce qui se passe ? Il y a pourtant urgence à prendre conscience de l’ensemble des logiques sociales et humaines que dissimule le seul mot de « migrant », afin de lutter contre la réduction du débat sur la question à des slogans jouant sur l’ignorance et la peur des réalités qu’elle recouvre. »

« Il y a urgence à prendre conscience de l’ensemble des logiques sociales et humaines que dissimule le seul mot de « migrant ». » Michel Agier

Les deux premiers opus de la collection sont sortis en librairie le 20 mai dernier. Il s’agit de De Lesbos à Calais : comment l’Europe fabrique des camps et de La mort aux frontières de l’Europe : retrouver, identifier, commémorer. Signés tous les deux par Michel Agier, les ouvrages ont été écrits à partir d’enquêtes menées dans diverses villes et spots européens et de la Méditerranée. Ils comportent des analyses mais aussi des paroles ou des témoignages de militants ou de migrants recueillis sur le vif des cartes ainsi qu’ une chronologie, un lexique. Visée : « contribuer à la compréhension des migrations et d’aider au renouvellement des politiques publiques à l’égard des migrants. »

Le premier pilote de cette collection est l’ anthropologue, chercheur à l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Michel Agier. Depuis quinze ans, ses recherches combinent les effets de la mondialisation humaine, des migrations et des villes. Auteur de nombreux essais, il a publié en 2016 Les migrants et nous. Comprendre Babel (éditions du CNRS).
Anthropologue, chercheur post-doc au Laboratoire d’Anthropologie Urbanités et Mondialisations (LAUM/IIAC-EHESS/CNRS), Stefan Le Courant a consacré ses travaux de thèse au traitement de l’immigration irrégulière en France.
Cette collection rend compte du programme de recherche européen de l’EHESS Babels, lancée en 2015. Original : ces chercheurs pratiquent une co-écriture «  en associant les savoirs produits par les enquêtes de terrain et les connaissances fondées sur les expériences des acteurs des milieux associatifs, institutionnels et médiatiques concernés par les questions liées aux migrants. » Cinq autres titres sont en cours.
L’avenir dira si la collection Bibliothèque des frontières (financée en partie par l’ANR,l’Agence nationale de la recherche) et le programme Babels auront de l’influence dans les décisions publiques, ou s’ils ne sont que prétexte symbolique et nouvelle rente scientifique.


Poster un nouveau commentaire
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.