Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

Une revue gauche de gauche

lundi 30 août 2010, par Emmanuel Lemieux

La nouvelle revue Les Temps Nouveaux signifie t-elle une néo-pensée d’extrême gauche ? Rien n’est moins sur.

En 1980, sortait des soutes de Gallimard, la revue Le Débat créée par Pierre Nora et Marcel Gauchet. Dans un contexte de gauchisme subclaquant, de marxisme élimé et de gaullisme exténué, ses fondateurs envisageaient de faire la promotion d’une "nouvelle génération d’intellectuels".
En 1982, Pierre Nora cofondait également avec les historiens François Furet et Pierre Rosanvallon, la Fondation Saint-Simon. Club très fermé rassemblant universitaires, chefs d’entreprises et hauts fonctionnaires, il entendait sensibiliser les socialistes au pouvoir à une pensée démocratique et à son auxiliaire indispensable, l’économie de marché. Auto-dissoute en 1999, la Fondation a t-elle gagné la bataille culturelle ? L’un de ses meilleurs activistes, Alain Minc, en est certain.

Trente ans plus tard, Le Débat est toujours là, avec les mêmes pères fondateurs et a constitué sa pelote d’influence dans le microcosme des revues. Caricaturé expéditivement comme un cercle d’influence néo-libérale, Le Débat voulait défricher de nouveau des terrains que l’on croyait balisés comme la question du sujet, l’individualisme, le retour du politique et du religieux, et avec talent et polémiques, s’est construit sur la critique systémique de "la pensée 68".

Trente ans plus tard, les temps changent selon les initiateurs d’ une nouvelle revue trimestrielle, intitulée Les Temps Nouveaux, sortie dans la torpeur aoûtienne, et qui envisage "de contribuer, par nos expériences et nos réflexions au renouveau de la pensée critique du capitalisme, à la reconstruction de perspectives d’espoir, à la fondation d’une politique de transformation." Un programme qui met l’eau à la bouche.

La crise n’est pas finie

Dans cette première livraison d’une centaine de pages, découpée en 5 parties (Mouvements ; Dossier ; Emancipation ; Confrontation ; Entretien), on peut s’intéresser particulièrement au dossier de référence : "La crise n’est pas finie", concoctée par des économistes et des conseillers scientifiques d’ATTAC tels que Dominique Plihon, Pierre Khalfa, ou Jean-Marie Harribey. Petit papier saillant, signé Christophe Aguitton et Maxime Combes : l’émergence constatée depuis le sommet mitigé de Copenhague d’un "mouvement pour la justice climatique".
Mais globalement, le contenu de ce premier numéro reste un peu de la sauce figée vite réchauffée, où le commentaire d’une grande paresse pavlovienne côtoie le gauchisme compassionnel et le reniflement doloriste.

Une nouvelle revue signifie t-elle une néo-pensée de gauche anticapitaliste ? Rien n’est moins sûr.
Sous la houlette de Claude Debons, le casting certes imposant des intervenants des Temps Nouveaux, proches de la Fondation Copernic, CGT, Solidaires, le NPA, PCF, Front de gauche ou encore ATTAC, ne réoxygène pas vraiment le microcosme de l’extrême gauche plurielle qui encombre la scène depuis trente ans lui aussi. Insidieusement, l’économie interne de cette publication renvoie aussi à la crise du militantisme, et à celle des idées fragmentées ou fragmentaires qui ne parviennent toujours pas à cristalliser. La multi-crise continue, mais Les Temps Nouveaux peuvent s’améliorer durant un automne social promis comme chaud.


Repères :

www.lestempsnouveaux.fr

En librairie : la revue Les Temps nouveaux n°1, 14 euros.
Contact : www.editionsbdl.com


Par luc nemethle 8 octobre 2010 : Une revue gauche de gauche

Gauche de gauche ? Et pourquoi pas , mon-cul-sur-la commode, comme disait la chanson... Si l’auteur de cet article a des comptes à règler avec ce qu’il appelle "le microcosme de l’extrême gauche plurielle qui encombre la scène depuis trente ans" c’est là, comme on dit : son problème. Mais il suffit de se reporter à la liste des participants à cette entreprise, telle qu’il la donne, pour constater que loin d’être en présence de l’extrême-gauche on est ici au contraire en présence de magouilleurs de l’ex-gauche plurielle, et qui ont besogneusement récupéré le titre du journal (anarchiste) fondé par Jean Grave en 1895...


Répondre a ce message

    stefano68,  le 9 novembre 2010 : Une revue gauche de gauche

    C’est normal aujourd’hui. Les médias contrôlent se qui circule, malheureusement. Si tu ne dis pas ce que la direction dicte à ses journalistes, tu ne seras pas publié. Voilà tout.

    Répondre a ce message
Par GLelargele 20 septembre 2010 : Testament d’Allais... dans Réalités Industrielles

Cinquantenaire du Troisième Bond Réalités Industrielles
"Un point essentiel tient à la définition de ces espaces régionaux, qui ne devront pas être trop vastes et devront rechercher une homogénéité interne, ... "des ensembles régionaux groupant des pays de développement économique comparable, chaque association régionale se protégeant raisonnablement vis à vis des autres... Au lieu de vérité il y a eu, au contraire, dans tout ceci, une profonde ignorance et une idéologie simplificatrice..." Maurice Allais dérégané !
Chaque fois qu’un cerveau s’attaque à un problème "coton", (qui le dépasse), il se cherche, s’invente une "philosophie. Cas de Bourdieu, Straws-Lévy, (pourtant des "philosophes"), Sorros, (qui s’habille de Popper !), Damasio pour la psy, les Freudouilles, c’est de la gnose !
Alors, je rappelle qu’en 1977, j’ai donné, (et arrêté par manque d’auditeurs ad top), mon cours à l’Université Laborale de Mondragon, une curiosité, (Fagor... tous disparus), où chaque habitant se trouve actionnaire-employé, avec salaires supérieurs au pays, (sauf le PDG). (Je l’ai également donné au Centre Informatique d’Alger, l’idée étant une "démo" simili-copyright).
<http://www.prosopautism.com/Mondrag...>
Je vais le relancer à l’occasion des Présidentielles !
<http://www.wikisophia.info/index.html>
Accrochez les ceintures
<http://www.wikisophia.info/Ph3eBond...>

GLelarge <hautisme@elections2012.biz>

- Cinquantenaire du Troisième Bond

Répondre a ce message
Poster un nouveau commentaire
Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.