Véronique Nahoum-Grappe

Anthropologue, ingénieure de recherche au CNRS. Derniers ouvrages : « Balades politiques » (Les Prairies ordinaires, 2005) et « Soif d’ivresse » (Stock).

Le 9 juillet 2009

Anthropologue, ingénieure de recherche au CNRS. Derniers ouvrages : « Balades politiques » (Les Prairies ordinaires, 2005) et « Soif d’ivresse » (Stock).

#accueil

En ce moment, — mais sont-ce des "idées"— Je voudrais poser la question de la perception du réel en train de "se passer", de façon assez fine pour anticiper les dangers en cours de formation, en évitant les imprécations parano et les clichées , en évitant de prendre sa névrose d’angoisse pour l’ordre du monde qui caractérise les pensées séniles et narcissiques . La question de l’histoire politique en cours me semble urgente à décrypter avec l’aide des sciences sociales : est-ce qu’en deçà, en amont, en sous main, en aval des problèmes économiques, il y a , ou non, un risque pour la démocratie en Europe avec le "berluscosarkosisme" purement politique ? Comment l’évaluer, y résister ? C’est donc la question de : "se souvenir du présent" ... pas simple.




Poster un nouveau commentaire