Accueil > Auteur Francis Moury


Auteur Francis Moury

<doc>ALEXANDRE MATHIS, SEIGNEUR DES OMBRES. Son Outre Tombe, film de 7 heures (encore invisible mais présenté en juillet au festival de Clairac) qu'il vient d'achever au bout de deux années de travail de fourmi ? " Un film d'anticipation dystopique glacial tournant au cauchemar infernal dans un décor post-apocalyptique (puisqu'il s'agit tout de même bien de ça).... Quelque chose de cet ordre, et de temps parallèles, en quelques mots, d'éternité auxquels l'héroïne n'arrivera pas à échapper. D'ailleurs on peut supposer (la fin est ouverte) que toute autre personne peut avoir subi le même sort funeste sans que personne d'autre ne le sache." Cinéphile et cinéaste, Alexandre Mathis (né en 1948) est le seigneur des ombres, celles des salles de cinéma, de l'underground, des univers déjantés et des figures floues ou floutées par le temps. On lui doit deux beaux livres, un biopic sur un fait divers des années cinquante, taillé comme un bijou noir, Les fantômes de M. Bill (Léo Scheer) et LSD 67, fresque époustouflante de la contre-culture française des années soixante (Serge Safran éditeur). Portrait : Raphaël Gaillarde.

Alexandre H. Mathis sort Outre tombe

Le 22 août 2018, par Francis Moury

#Culture

<doc>ALEXANDRE MATHIS, SEIGNEUR DES OMBRES. Son Outre Tombe, film de 7 heures (encore invisible mais présenté en juillet au festival de Clairac) qu'il vient d'achever au bout de deux années de travail de fourmi ? " Un film d'anticipation dystopique glacial tournant au cauchemar infernal dans un décor post-apocalyptique (puisqu'il s'agit tout de même bien de ça).... Quelque chose de cet ordre, et de temps parallèles, en quelques mots, d'éternité auxquels l'héroïne n'arrivera pas à échapper. D'ailleurs on peut supposer (la fin est ouverte) que toute autre personne peut avoir subi le même sort funeste sans que personne d'autre ne le sache." Cinéphile et cinéaste, Alexandre Mathis (né en 1948) est le seigneur des ombres, celles des salles de cinéma, de l'underground, des univers déjantés et des figures floues ou floutées par le temps. On lui doit deux beaux livres, un biopic sur un fait divers des années cinquante, taillé comme un bijou noir, Les fantômes de M. Bill (Léo Scheer) et LSD 67, fresque époustouflante de la contre-culture française des années soixante (Serge Safran éditeur). Portrait : Raphaël Gaillarde. Cinéma. Un critique de cinéma a visionné les 7 heures du film Outre tombe, signé Alexandre H. Mathis, seigneur des ombres de l’underground français.

Lire l'article