Accueil Influenceurs Idéathèque Couveuse Panorama

Envoyer un commentaire


form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    texte
forum lien hyper

forum page url

Qui êtes-vous ?

"La modernité viendra des pays arabes"

Caroline Boidé, romancière des impurs et des excès

GIF« L’idée que la modernité viendra des pays arabes. Ils sont en train d’accomplir des révolutions de la liberté. Toutes ces révolutions ne sont pas démocratiques, mais toutes sont populaires, ont libéré des forces insoupçonnées, brisé des mythes et réintroduit du débat et du pluralisme. Certes la laïcité n’est pas soutenue par les forces politiques en présence, mais est-ce souhaitable ? Car nous parlons de sociétés musulmanes pour lesquelles la religion est une donnée organique. »

Idée 004-2012

JPEG - 13.4 ko
Caroline Boidé (©Raphaël Gaillarde-Serge Safran Editeur)

  • Les impurs, de Caroline Boidé, Serge Safran Editeur, Paris, 160 pages, 15 euros. (Sortie : 12 janvier 2012)

Un très beau roman excessif, excédé comme l’époque où juifs et arabes coexistaient pacifiquement dans la sombre Algérie des années cinquante.
Ici, Caroline Boidé raconte peau contre peau David, l’ébéniste juif de Batna, et Malek, une jeune musulmane aux rêveries littéraires. L’écriture fait jouir l’interdit. La réalité qui s’infiltre, persistante, elle, vient désenchanter le roman et le contredire. Ces deux amants sans réserve se renfrognent peu à peu devant l’ombre des interdits familiaux, communautaires et religieux. Le couple se retrouve en sécession, dans les convulsions de la guerre civile. Une nouvelle carte se dessine où David n’est plus et perd tout. Dans ce livre de braises et de cendres, reste l’écriture thermique, comme une chaleur de lit, de Caroline Boidé. /Lesinfluences.fr

Nous ! | | CGU | Archives | Administration
Copyright © 2009 - 2016 Cicero| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.