Vous êtes dans Les influences > Commentaire


Envoyer un commentaire


votre commentaire
    texte
vous



Le Prix franco-allemand du journalisme 2019 mettra t-il un gilet jaune ?

mercredi 27 février 2019, par Rédaction les influences

Les élections européennes incertaines, le flottement franco-allemand et la fronde sociale en France devraient peser sur l’un des prix les plus importants du journalisme.

Europe. Une certitude : Ce ne sera surement pas l’essayiste Coralie Delaume, auteur du doué, acide et sans concession Le couple franco-allemand n’existe pas (Michalon, 2018) qui obtiendra les faveurs du jury pour le Prix d’honneur 2019 et du Grand prix franco-allemand des médias. Et particulièrement en cette année d’élections européennes sur le fil, de nouvelle donne politique en Allemagne et de fond de gilets jaunes.

JPEG - 98.6 ko
Le philosophe Jurgen Habermas, Grand prix d’honneur en 2018.

L’année dernière, c’est le philosophe Jurgen Habermas qui l’a obtenu. Il rejoignait ainsi la galerie depuis 2010, des grands témoins comme Valéry Giscard d’Estaing et Helmut Schmidt, Alfred Grosser, Daniel Vernet, Dany Cohn-Bendit ou moins convenu, Tomi Ungerer. Créé en 1983 dans la foulée du vingtième anniversaire du Traité de l’Élysée entre la France et l’Allemagne, le Prix Franco-Allemand du Journalisme (PFAJ) compte aujourd’hui parmi les plus importants du journalisme européen. À côté du grand totem de réassurance diplomatique franco-allemand, toute une série de prix sont remis pour récompenser des reportages, séries ou dossiers, de format court ou long, dans les catégories Vidéo, Audio, Écrit et Multimédia.

« Les regards de l’opinion publique et les projecteurs des médias sont – plus encore que d’ordinaire – braqués sur les relations franco-allemandes »

Le thème de cette année sans grande surprise, mais avec un beau suspense politique à la clé, est donc « Contexte : l’Europe face à de nombreux défis ». Thomas Kleist, Président du Prix Franco-Allemand du Journalisme et PDG de la Saarländischer Rundfunk, souligne l’enjeu particulier de ce crû : «  À l’approche des élections européennes qui auront lieu en mai 2019, les regards de l’opinion publique et les projecteurs des médias sont – plus encore que d’ordinaire – braqués sur les relations franco-allemandes. S’y ajoute cependant le , mécontentement palpable de nombreuses personnes quant à leur propre situation sociale. D’autre part, beaucoup savent pertinemment qu’une Europe unie est la meilleure garantie qui soit pour la paix, la liberté et la prospérité sociale. Cette ambivalence se reflètera certainement dans les contributions qui nous serons transmises cette année ».

JPEG - 11.9 ko
L’année 2019 pèse de toutes ses incertitudes sur la forme politique européenne et l’efficacité du couple franco-allemand.

Les journalistes qui ont encore la possibilité de candidater pour le Prix Franco-Allemand du Journalisme (PFAJ) jusqu’au 6 mars 2019 sont invités à aborder « l’actualité et ses dessous de manière créative, critique, empathique, mais aussi humoristique et qui contribuent ainsi à une meilleure compréhension entre la France et l’Allemagne dans le contexte européen. »
De son côté, L’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) dote d’une valeur globale de 6 000€, les écrits, sons et images de « jeunes talents » âgés de moins de 31 ans.

Le Caoua des idees L'article du jour
Paradoxe, alors qu'une industrie s'inspirant de la nature est en train de se développer, le changement climatique et le saccage de la planète détruisent le plus grand gisement naturel d'idées. Lire l'article

ABONNEZ-VOUS, C’EST NOTRE TOURNÉE !

Le Caoua des idées est notre projet de quotidien numérique des idées, disponible par abonnement, que nous lancerons en mars 2019.

En attendant, abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : au fil des jours, vous bénéficierez en premium de nos contenus et découvrirez l’état d’esprit d’un beau projet éditorial.