Vous êtes dans Les influences > Commentaire


Envoyer un commentaire


votre commentaire
    texte
vous



Quel conseil donneriez-vous à ceux qui veulent retirer de la vente "Tintin au Congo" parce qu’ils l’estiment raciste ?

dimanche 27 septembre 2009

JPEG - 13.8 ko
Michel Wieviorka

« Sur le CRAN et Tintin : j’ai indiqué à Patrick Lozès (Président du Cran/Ndlr) qu’une comparaison peut l’aider dans sa réflexion, avec Bécassine : ce qui fut un immense best seller est aujourd’hui totalement ringardisé, et ce personnage qui condense les éléments d’une sorte de racisme anti-Breton en fait est démonétisé, ce qui est une bonne chose.

Il me semble que Tintin au Congo est, de la même façon, un ouvrage profondément daté, que les jeunes générations ne peuvent que s’en désintéresser, et qu’il faut laisser le temps faire son oeuvre -une autre comparaison est possible ici : qui lit encore Bibi Fricotin ou les Pieds Nickelés ?

Mon conseil est donc de contribuer à la "ringardisation" accélérée de Tintin, avant tout, ce qui n’interdit pas d’en dénoncer le racisme, y compris en demandant un avertissement en page de garde. Mais j’ajoute que le racisme de Tintin n’est pas le même que celui qui ronge notre société : il est colonial, il est condescendant, il vise de toutes autres figures que l’immigré ou le
Noir aujourd’hui en France, et avec d’autres préjugés. Ce racisme lui-même est également ringard.

Mieux vaut donc oublier Tintin, non pas tant ou pas seulement pour son racisme, mais pour son archaïsme culturel qui confine au ridicule. Tintin, c’est pour ceux qui avaient entre 7 et 77 ans... dans les années 50 ou 60, c’est pour les plus de 60 ans aujourd’hui, pour ceux qui cultivent la nostalgie d’une adolescence où il occupait une place importante. »

Le Caoua des idees L'article du jour
L'Europe en livre. 1/12 L'idée : Dans Carnets de la Strandja (Buchet-Chastel), le journaliste Alexandre Lévy explore une nouvelle frontière totalement inconnue des Européens, celle qui sépare les Bulgares des Turcs. Lire l'article

ABONNEZ-VOUS, C’EST NOTRE TOURNÉE !

Le Caoua des idées est notre projet de quotidien numérique des idées, disponible par abonnement, que nous lancerons en mars 2019.

En attendant, abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : au fil des jours, vous bénéficierez en premium de nos contenus et découvrirez l’état d’esprit d’un beau projet éditorial.