Influences : n.f.
1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Lagence de presse des Idées

#Edgar Morin #Immigration #Laïcité #Politique de civilisation

Pas si douce francisation

Publié le 2 novembre 2009 par

Le ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale veut imposer un «  grand débat sur l’identité française  ». Le philosophe y répond, à sa manière, dans un texte réactualisé. A la condition express d’une laïcité respectée par tous, «  notre culture peut ouvrir davantage son universalité potentielle et accepter l'idée d'une France multiethnique et multiraciale, qui en s'ouvrant aux diverses couleurs de peau, demeurera aux couleurs de la France.  » ©Edgar Morin pour Ideeajour.fr/Mention obligatoire
Ce contenu est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous aux Influences !

Je m'abonne à partir de 1,20€/jour

Déjà abonné ? Je me connecte

4 commentaires sur “Pas si douce francisation

  1. Pas si douce francisation
    Comme quoi on peut connaitre les bonnes données et en faire une exploitation conduisant à des conclusions erronées, selon moi.
    Il suffit d’occulter l’occupation armée de Rome.
    La conquête Franque et ses conséquences, sur la culture, le niveau de vie.
    La Chasse aux Druides en conclusion de la conversion de Clovis afin d’obtenir le soutien de l’Église dans sa course au pouvoir.

    L’imposition de la langue d’une minorité à la majorité.

    et en conclure qu’une grenouille dont a coupé les deux pattes arrières est devenue sourde lorsqu’elle ne saute pas au commandement “Saute”

    Enfin, en matière d’émigration j’aime bien l’exemple des USA ou de l’Australie montrant les bienfaits des fusions, enfin si déjà on parvient à différencier les New-yorkais Italiens des Irlandais etc…

    Mais surtout c’est cette impasse faite sur ce que pensent les Crees, Iroquois, Mohawks Sioux, Cheyennes et j’en passe sur les 500 peuples réduits à très peu et dans des réserves où on leur laisse le droit de vivre, presque, selon leurs cultures.Que pensent-ils des bienfaits apportés par les populations d’émigrants venues s’installer chez eux ?

    Eh bien je ne suis pas preneur d’un tel avenir, même au nom d’une francisation pas toujours brutale.

  2. Pas si douce francisation
    Il est en effet temps que la France devienne ce qu’elle est : une et multiple. Cette cinquieme naissance ne pourra se faire sans l’acceptation generale du principe meme de la laicite : l’espace public doit rester commun, c’est a dire qu’il ne doit pas subir de pressions d’ou qu’elles viennent, ni les ratonnades du petit matin, ni les velleites identitaires et communautaires. Avec le francais comme langue commune, les particularismes pourront etre vecus dans la sphere privee : langue maternelle, culture regionale… D’autant qu’avec la Francophonie, la France n’est pas seulement la metropole et encore moins uniquement Paris… Peut-etre est-ce la que se situe la nouvelle revolution et les veritables enjeux a venir : la decentralisation tout en preservant les services publics et l’idee de nation, c’est a dire que sur l’ensemble du territoire, les memes droits et les memes devoirs puissent etre exerces. Ainsi parlerons-nous peut-etre un jour de citoyen(ne)s francais(e)s, c’est-a-dire d’individus qui jouiront d’une situation d’egalite parce qu’ils vivent sur le meme territoire et contribuent ainsi a l’accroissement de sa richesse…

  3. Pas si douce francisation
    Ce excellent texte devrait être très largement diffusé pour servir de base de réflexion au plus grand nombre possible de groupes de citoyens. La mention d’un copyright semble destinée à en limiter la diffusion : c’est grandement dommage.

    Georges HERVE

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad