Influences : n.f.
1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Lagence de presse des Idées

#Baptiste Mylondo #Economie #Histoire #Politique #Revenu inconditionnel #Romain Huret #Think-tank #Utopia

De Christine Boutin aux alter-mondialistes, pour un salaire de citoyen dès la naissance

Publié le 29 juin 2010 par

Une allocation de base, sans aucune contrepartie, pour chaque citoyen tout le long de sa vie... C'est l'idée que vient de relancer le think tank Utopia.
Je m'abonne ! Partage Twitter Partage Facebook

9 commentaires sur “De Christine Boutin aux alter-mondialistes, pour un salaire de citoyen dès la naissance

  1. Pour un salaire de citoyen dès la naissance
    Cette proposition n’est pas originale puisqu’il s’agit du revenu universel qui a fait l’objet de très nombreuses études économiques qui ont démontré sa pertinence et sa faisabilité. Le problème vient de la mutation de société que cela comprend. Hors la résistance au changement qui est la plaie humaine la plus grande constitue le plus grand frein à cette mutation.

  2. Pour un salaire de citoyen dès la naissance
    Ce qui manque à l’étude sur le sujet, c’est la mécanique permettant de financer le revenu d’existence, le quid le pourquoi et le comment.

    La seule étude sérieuse sur le sujet, présentant une loi de finances en équilibre, est celle de Maillard, l’inventeur de l’Inoppression Active et des fondamentaux économiques de l’IOS Table.

    On découvre avec bonheur qu’il ne s’agit que d’une mécanique fiscale et sociale, SIMPLE et pour une fois non simpliste.

    1. Du concret en voilà
      en mettant en place les assiettes fiscales et sociales selon la cohérence économique d’inoppression active, l’Etat peut faire tourner autant d’argent qu’il veut dans le portefeuille des citoyens, travailleurs et inactifs. Son seul DEVOIR est de limiter les dotations mensuelles pour que l’Offre satisfasse la Demande, sans manque et sans inflation.

      Je commence enfin à comprendre l’économie avec des sites comme programme-politique.com que je vous invite à visiter

      nota bene 750 Euros par mois c’est trop peu et sans mise en place de bonnes assiettes fiscales c’est utopique.

      Ne rêvons plus, soyons bienvoyants !

  3. Pour un salaire de citoyen dès la naissance
    Pour un revenu citoyen, il me semble que s’imposerait la condition d’une réelle citoyenneté, consistant en une participation à la vie politique, soit a minima ne pas s’abstenir trop souvent lors des élections et autres référendums (ce qui ouvre logiquement vers une sollicitation plus régulière et approfondie – pas un bête OUI / NON – des citoyens dans les prises de décision, pour tracer les grandes lignes avant de confier la mission législative aux députés, ainsi encadrés par un garde-fou…), soit en une activité socialement utile régulièrement pratiquée, etc.

  4. Les libéraux sont des défenseurs à plus de 500€
    Les libéraux, notament Alternative Libérale, mais aussi le Mouvement des Libéraux de Gauche, défendent ce Revenu Universel ou Revenue de vie, mais à plus de 750€. Il est clair que si ce revenu doit toujours pousser les gens à travailler il est inutile.

    1. Les libéraux sont des défenseurs à plus de 500€
      Oui mais il ne faudrait pas donner un revenu qui fasse trop chuter l’Offre. Même si l’Etat peut bien donner des milliers d’Euros chaque mois à chaque citoyen en employant le recyclage de Maillard, il ne faut pas risquer l’inflation avec une Demande énorme et une Offre insuffisante. Même si 2000 à 3000 Euros sont mécaniquement possible, comme le démontre l’Inoppression Active, écoutons la sagesse de l’Inventeur qui insiste sur le fait que les réactions humaines sont imprévisibles. Après un an d’expérimentation à 1000 ou 1500 Euros mensuels, il sera temps de rectifier.

      PS D’après ce que j’ai compris, la grand peut de l’Etat n’est pas la mise en place du système de recyclage financier de Maillard, mais c’est sa proposition s’inscrit dans des conditions de Liberté et de Dignité individuelles qui empêcheraient qu’existent des affaires comme celle racontée par Amidlisa. Et là tant que nous, citoyens, n’auront pas mis nous-mêmes ces mesures à l’Assemblée Nationale, il est inutile d’espérer !

  5. Pour un salaire de citoyen dès la naissance
    Non il ne s’agit pas de distinguer “travail et revenu” il s’agit simplement d’appliquer ce que tout actionnaire de toute société connaît depuis 4 siècles : le versemenent du DIVIDENDE dû en tant que co-propriétaire de la société.

    Or le Citoyen est bien co-propriétaire de la zone économique.

    Donc ce dividende doit être au choix non pas “suffisant pour vivre” ce qui n’a aucun sens absolu (comparer l’ascète à l’obèse ?), mais doit être un Dividende calculé sur la richesse de la société possédée, donc au choix un % du PIB / Population, ou bien un % de la MASSE MONETAIRE / population : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dividende_Universel

    DE PLUS, et c’est tout à fait remarquable que sur le sujet JAMAIS ce n’est abordé, c’est en relation avec la NATURE de la monnaie ? Qu’est-ce que la monnaie ? C’est un simple crédit-mutuel mathématiquement contrôlé entre PERSONNES (et non pas entre ETATS, Banques et Entreprises, à moins de ne pas considérer l’homme comme la préoccupation élémentaire de toute réflexion économique).

    Le Dividende Universel est donc un simple crédit mutuel P2P qui change la NATURE d’une monnaie centralisée propriétaire, en monnaie universellement répartie dans la société, permettant à tout individu une liberté d’investissement minimale sans allégeance, en reconnaissance du droit fondamental à la liberté d’entreprendre librement.

    Corollaire : le système monétaire et fiscal tel qu’il existe nie le droit d’entreprendre librement.

    Voir aussi : http://www.creationmonetaire.info/2010/05/les-4-arguments-du-dividende-universel.html

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad