Influences : n.f.
1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Lagence de presse des Idées

#Bac #Enseignement #Le Rhéteur cosmopolite #Légion étrangère #Philosophie #Rilance

L’éloquence philosophique du légionnaire

Publié le 6 juillet 2010 par

Là, devant moi, un énorme in-folio, fabriqué de quatre gros cahiers Clairefontaine, couvertures agrafées dos à dos. Un titre, tapé à la machine, sur la reliure artisanale en plastic rouge, et qui évoque les balbutiements d’un apprenti philosophe découvrant la force nerveuse des mots : «  Phénomènes des cours de philosophie de Charles Cambe –
Ce contenu est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous aux Influences !

Je m'abonne à partir de 1,20€/jour

Déjà abonné ? Je me connecte

6 commentaires sur “L’éloquence philosophique du légionnaire

  1. L’éloquence philosophique du légionnaire
    Merci pour cette publication et cet hommage à ce professeur fantastique dont j’ai suivi les cours 6 ans après vous, dans le même lycée. Je sourie au dernier conseil qu’il vous a donné car moi je l’ai suivi.

    Merci pour lui, votre hommage public rejoint celui que je lui ai toujours rendu en privé.

    1. L’éloquence philosophique du légionnaire
      merci de ce superbe hommage, j’ai eu Charles Cambe comme prof pendant 3 mois en remplacement de Sylvestre en 1971 en terminale C. Quand je raconte aujourd’hui que j’avais un colonel de la légion comme prof de philo , on me regarde comme un grand mytho; je me permets de partager votre récit sur Facebook pour que certains comprennent que le monde enseignant était beaucoup plus ouvert que l’ actuel aseptisé et confit dans ses certitudes. Les cendres de Cambes sont déposées à Puylouvier au “Pantheon” des légionnaires, Sylvestre continue à animer le bistrot Philo au bar 36 à Tarbes tous les 1ers lundi du mois

  2. L’éloquence philosophique du légionnaire
    Je n’ai pas – mais alors pas du tout – les mêmes souvenirs de M. Cambe. Je fus son élève moi aussi en 1966-1967. C’était un homme bourru, qui ne se déridait que dans ses digressions. Pour le reste, toujours assis à son bureau, débitant un cours pré-formaté qu’il lisait en l’assortissant de commentaires assez oiseux. J’ajoute que cet homme viril était homophobe au point de laisser soupçonner des postulations refoulées… Je me souviens notamment d’un condisciple assez efféminé, mais très brillant, qui n’eut droit qu’à du mépris et à des vexations de la part de celui que vous présentez comme un brillant pédagogue !

  3. L’éloquence philosophique du légionnaire
    bonjour , Bel Esprit, à la fois si près et si loin …Comment allez-vous ? j’ai dévoré votre propos et regretté de n’avoir pas connu le colonel , quoique …à travers vous et votre pensée , c’est certainement lui que je sens , tout un programme ! j’ai moi aussi des regrets de ne pouvoir retrouver dans les gens qui m’entourent ces qualités , ces valeurs qui nous faisaient aimer le fait d’être humains… Combien de temps resterez-vous en France ? Je vous embrasse

      1. L’éloquence philosophique du légionnaire
        Bonjour Philippe.

        De lien internet en lien internet, je viens par hasard de prendre connaissance de ton excellent article publié en juillet 2010. C’est un bel hommage à notre bon professeur, que certains raillaient à l’époque pour ses principes “vieux jeu” mais dont on peut avec le recul se rendre compte aujourd’hui combien ils étaient efficaces.
        Je vois que tu as fait une belle carrière, toutes mes félicitations. Cela ne m’étonne pas car tu étais à l’époque un très brillant élève. Moi j’ai fait carrière dans l’armée de l’air (mais à un grade inférieur) puis, aujourd’hui encore, dans l’administration de l’agriculture.

        La promotion 2006 des officiers d’état-major de réserve a choisi de porter le nom de Charles CAMBE. Si ça t’intéresse tu pourras trouver sa biographie, ainsi que des photos, sur le site :
        http://promocambe.free.fr/groupederubrique/index.html

        En espérant avoir le plaisir de te revoir.

        Bien amicalement, ton vieux camarade de classe
        Patrick RENON
        (collège Desaix puis lycée T. Gautier Tarbes)

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad