Influences : n.f.
1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Lagence de presse des Idées

2 commentaires sur “La bio du pain

  1. La bio du pain
    Sujet autant intéressant qu’enrichissant. Et plutôt nourrissant pour l’esprit, histoire de rester en phase avec le sujet abordé…
    Tout compte fait, la symbolique du pain s’inscrit dans une continuité historique, dont la thématique renvoie à des problématiques qui ne sont pas seulement diététiques ou économiques, mais également sociologiques et politiques, voire idéologiques par certains aspects.

    Plus qu’un «  simple aliment de base  », le pain se révèle être un «  support de mémoire collective et de cohésion sociale  ». Ce qui en fait par excellence cette vitrine, autant transparente que troublante, à travers laquelle se déploient bien des enjeux et défis inhérents à la condition humaine.

    Je me garderai d’en dire davantage, quoiqu’il y ait à en redire…

    Clara ODIKA-WIEDEMANN, enseignante (New York)

  2. La bio du pain
    A l’image du vin, le pain a ceci de particulier, donc d’intéressant, qu’il revêt des significations qui vont bien au-delà de son usage quotidien. De ce point de vue, le pain s’est toujours imposé comme «  étalon de mesure  » dans ce qu’il y a de plus fiable et viable. Au point de devenir un baromètre des pressions sociales («  émeutes de la faim  ») et environnementales (hausse des prix en cas de sécheresse), ainsi qu’un indicateur économique (son prix et sa disponibilité reflètent le pouvoir d’achat d’une population) et un marqueur de gouvernance (politique agricole adaptée ou pas).

    En résumé, le pain ne nourrit pas seulement les corps: il alimente aussi notre imaginaire collectif. En d’autres termes, le pain nourrit l’homme parce qu’il nourrit son âme. En quoi il constitue, au même titre que l’art, l’un des substrats nourriciers de notre inconscient collectif…

    Michel ODIKA, médecin (New York)

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad