Influences : n.f.
  1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
  2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
  3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Filtré pour vous : L'actualité politique et intellectuelle

#Clara Greed #Julien Damon #Observatoire des inégalités #Philippe Frémeaux #Politique #Toilettes publiques #Vespasiennes

Pour une parité des WC

Publié le 26 mars 2011 par

De nombreux intellectuels réclament une vraie égalité entre hommes et femmes pour ce qui concerne les toilettes publiques.

toilettes.jpg C’est un serpent de mer qui revient avec constance depuis une dizaine d’années : la parité des toilettes publiques. En effet, celles-ci ne respectent pas une égalité entre hommes et femmes. Si les hommes peuvent généralement et rapidement se soulager, les femmes, elles, sont contraintes trop souvent de faire acte de grande patience avant d’accéder au lieu d’aisance. Là où les hommes pissent en quelques secondes au-dessus de petites vespasiennes, les femmes une fois arrivées dans les toilettes, doivent procéder à un long déshabillage que peut compliquer un tampon hygiénique, et derrière la porte une progéniture stressante. Selon l’Observatoire des inégalités qui s’est lui aussi penché sur la question : l’égalité d’apparence de mètres carrés entre mictions masculines et féminines cache une vraie inégalité de fait. Sur le même espace imparti, on construit plus de pissotières que de toilettes pour femmes.

L’obstacle de la bureaucratisation et du communautarisme

Grande militante de la parité des WC depuis le siècle dernier, la professeure en urbanisme à l’université de Bristol, Clara Greed, ne baisse pas la garde non plus. Après un article très convaincant «  Public toilet provision for women in Britain  », dans Women Studies International Forum, (vol. 18, n° 5/6, 1995), elle pose une nouvelle fois cette question aux féministes de tous les pays : «  Pourquoi ne sommes-nous pas davantage en colère ?  »

Dans le livre collectif auquel elle a participé, Toilet. Public restrooms and the politics of sharing, le sociologue Harvey Molotch, pour sa part, raconte son combat personnel pour la création de toilettes unisexes dans son université de New York. C’est culturellement pas gagné : la bureaucratisation a enlisé les meilleures volontés d’une part, le communautarisme, le puritanisme et la peur de femmes de se trouver confrontées à des hommes peu soucieux de propreté ont fait obstacle à ce combat pour l’égalité d’autre part. Clara Greed propose la mise en place d’espaces modulables qui, en fonction de l’affluence ou d’études sociologiques, seraient destinées aux hommes ou aux femmes selon les circonstances et les heures d’usage. Mais les intellectuels du politiquement correct, eux, réclament la fin du dernier bastion sexuellement ségrégatif.

Une inégalité flagrante des genres

Et si la France laïque et républicaine menait le combat ? Le professeur de sciences politiques, Julien Damon, s’est penché lui-aussi sur la cuvette égalitariste en 2009, car il s’agit bien là d’un grand sujet politique. Dans un article fameux, publié par Droit social, le chercheur observe que la question de l’accès démocratique aux WC publics handicapent deux populations, les SDF et les femmes.

Philippe Frémaux, directeur de la rédaction du mensuel Alternatives Economiques en 2003, avait également lancé son manifeste sur la question. « Lutter pour accroître le nombre de places dans les toilettes des dames ne fera sans doute guère avancer la cause des femmes, mais cela peut contribuer à faire prendre conscience, à partir d’un exemple que chacun a nécessairement déjà vécu à maintes reprises, combien notre société a besoin d’être plus attentive aux besoins des uns et des autres pour devenir plus douce à tous », espérait le journaliste. Il serait pourtant bien simple de modifier les normes imposées en matière de construction. Et peu coûteux d’entreprendre les travaux nécessaires, dans tous les bâtiments recevant du public, pour établir enfin une véritable égalité entre genres face à l’envie de faire pipi. » Un beau sujet en perspective pour les candidats de la présidentielle 2012.

Je m'abonne ! Partage Twitter Partage Facebook Imprimer

7 commentaires sur “Pour une parité des WC

  1. Pour une parité des WC
    ma soeur utilise souvent les wc mâles dans les relais autoroutiers, non pas pour augmenter ses fins de mois, mais, me dit-elle, parce qu’on n’y fait pas la queue vu que les mecs font ça vite. Les dames, me dit-elle, y passent un temps fou à papoter et à se refaire le visage – ce qui n’est pas le but des toilettes. Je suggère d’ôter les miroirs des wc dames.

    1. Pour une parité des WC
      Il est étonnant que notre guide suprême qui s’occupe de tout, y compris je pense de passer l’aspirateur à l’Élysée, ne se soit pas emparé de ce sujet hautement politique. Plutôt que de perdre son temps à pérorer au Japon…

      1. Pour une parité des WC
        En vérité, en vérité, je vous le dis, tout ça est bien beau mais pérorer sur le pipi, ça fait ouvertement chier.

        Et puis, après tout, y a des gâteux de la prostate qu’auraient bien besoin aussi d’espaces moins stressants.

        Vraiment un fait de société immensément complexe certes mais, à vrai dire, y a plus urgent, hein ?

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad