Influences : n.f.
1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Lagence de presse des Idées

#Figure du jour

François Girard : fantôme et cocaïne

Publié le 12 avril 2011 par

François Girard (Source : http://voyoux2marseille.skyrock.com/)
François Girard (Source : http://voyoux2marseille.skyrock.com/)
Retour de fantômes des années 1980. Trente années après l’assassinat du juge Pierre Michel, le commanditaire de sa mort, François Girard, comparaît pour deux jours devant le tribunal correctionnel de Marseille pour “association de malfaiteurs”. Cette exécution à l’italienne avait choqué tout un pays peu habitué Il avait été condamné en juin 1988 par la cour d’assises des Bouches-du-Rhône à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une période de sûreté de 18 ans. Le 21 octobre 1981, Girard et Homère Filippi avaient commandité l’exécution de ce juge d’instruction trop remuant sur le boulevard Michelet, au pied de la Cité Radieuse. En 2005, François Girard avait bénéficié d’une grâce médicale après cinq opérations du cœur. Interdit de séjour dans le Sud-est de la France, Son adresse officielle était à Pessac, dans la banlieue de Bordeaux. “Pourtant, c’est à Marseille qu’il passait le plus clair de son temps avec son épouse Jeanne. Le couple était logé par des amis dans un appartement situé 47, rue de Suez, aux Catalans (7e)“, raconte le quotidien La Marseillaise. Francis Girard, identifié par des écoutés téléphoniques, a t-il trempé dans un vaste trafic de cocaïne qui s’est achevé le 25 mai 2009 au large du Cap-Vert, au bord d’un 16 mètres Le Richard II ? Contrôlé par la police, l’embarcation ne recelait plus de “baskets”, de “logiciels à livrer” et autres “commandes de bonbons”. Mais une écoute téléphonique du propriétaire du bateau à son épouse est instructive : «  C’est la galère complète… et encore, miracle que je sois là… Putain, vraiment un miracle… (…) En tous cas, Dieu merci que ça s’est passé comme ça et pas l’autre chose en tous cas, parce que là, c’était même pas en rêve.  »


Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad