Influences : n.f.
1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Lagence de presse des Idées

#Corée du Sud #iTunes #Jeong Bong-ju #Journalisme d'investigation #Lee Myung-bak #Les notes coréennes #Liberté d’expression #Naneun Ggomsuda #Podcast

Naneun Ggomsuda, la satire qui énerve le Président

Publié le 29 décembre 2011 par

Alors que la Corée du Nord enterre son tyran, la Corée du Sud défend une émission de web-radio que veut interdire le Président accusé de malversations.
Ce contenu est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous aux Influences !

Je m'abonne à partir de 1,20€/jour

Déjà abonné ? Je me connecte

3 commentaires sur “Naneun Ggomsuda, la satire qui énerve le Président

  1. Naneun Ggomsuda, la satire qui énerve le Président
    Bonjour,

    Tout d’abord, merci d’avoir traité ce sujet. L’article est très intéressant, je dois avouer que je suis plus que surprise de voir que cette émission fait le sujet d’un article sur le web français.

    Néanmoins, il y a une petite erreur dans le nom de l’ancien député qui se trouve actuellement en prison : son nom en coréen est ‘JEON Bong-Ju’ et non ‘JEONG Bong-Ju’.

    Cela peut paraître anodin pour les occidentaux mais autant donner la bonne information aux lecteurs français, non? 🙂

    Par ailleurs, lorsque vous employez le terme ‘blues’, ce mot signifie en coréen le ‘slow’ (quelques pas de danse en mode ‘collés serrés bien cul-cul la praline avec les hôtesses de karaokés ou room salons!!!). D’où ses fins goûts musicaux…

    En tous cas, ravie d’avoir découvert cet article et un grand merci pour votre intérêt sur la culture du pays du matin calme!

    Bien à vous,
    A. Kim

    1. Naneun Ggomsuda, la satire qui énerve le Président
      Merci pour la précision sur le “blues”.

      En ce qui concerne l’orthographe de son nom :
      L’animateur s’appelle 정봉주 que l’on retranscrit par Jeong Bong-ju. Ce que vous proposez correspondrait à 전.

      Arnaud

      1. Naneun Ggomsuda, la satire qui énerve le Président
        Merci pour votre retour!
        Effectivement, il s’agit bien de 정봉주 donc vous avez bien raison pour la retranscription par JEONG. 🙂

        Merci.

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad