Influences : n.f.
1. Emprunté du latin médiéval influentia, « action attribuée aux astres sur la destinée des hommes ».
2. Action qui s'exerce entre des personnes ou des substances.
3. Autorité, crédit, ascendant, en parlant des personnes

Les Influences

Lagence de presse des Idées

Alternatives économiques : Sarkozy va dans le mur (et nous avec)

Publié le 31 janvier 2012 par

kiosque_250.gifL’édition de février d’Alternatives Economiques (N°310) sonne comme une corne de brume cinglante à l’encontre des réformes du gouvernement, secoué par la perte du triple A, et qui semble se démener désormais comme un canard sans tête. Le mensuel dirigé par Thierry Pech (et qui a vu ses ventes kiosque dopées par la crise depuis août dernier) décortique le train fou des réformes cacophoniques.

Austérité, TVA sociale, temps de travail : avant même la séance d’explication laborieuse du président de la république le 29 janvier, le magazine déjà sous presse décortiquait cette “France qui fait fausse route” sur tous ces sujets. Pire, selon une analyse au laser de Guillaume Duval, tandis que la TVA “sociale” va peser sur l’activité et les 4,8 millions de chômeurs répertoriés qui vont s’enfoncer un peu plus, les accords “compétitivité-emploi” enclencheront “une spirale très dangereuse” .

Sous prétexte de mesures antidélocalisations, les accords au niveau de l’entreprise entre direction et représentants des salariés pour augmenter le temps de travail sans augmenter les salaires, ou bien son contraire, la diminution du temps de travail avec une baisse correspondante du salaire, constituent une boite de Pandore selon l’éditorialiste d’Alternatives Economiques.

Le modèle allemand est -une fois de plus- invoqué pour justifier une telle réforme : outre-Rhin, il est en effet possible de modifier temps de travail et rémunération par voie d’accord collectif sans l’accord individuel des salariés, explique Guillaume Duval. Mais l’essentiel de ces règles collectives sont définies au niveau des branches d’activité et non des entreprises, un niveau où le chantage à l’emploi est moins direct. Alors qu’en France, la négociation de branche a quasiment perdu toute signification.” En attendant un modèle social français rénové, bienvenue dans le monde du chantage.

– Alternatives Economiques n°310, en kiosques.

www.alternatives-economiques.fr

Abonnez-vous ! Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Laisser un commentaire

Ce site web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d analyse. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins. Vous pouvez consulter notre politique en matière de cookies.   
Privacidad